Personnalités

Jean-Paul Buffelan-Lanore amical président des ariegeois..

Directeur de l’Institut de Recherche en Informatique juridique (Université de Paris VIII) Président de l’Amicale des Ariégeois de Paris, né le 12 avril 1931 à Toulouse, Jean-Paul Buffelan-Lanore y fait ses débuts comme Avocat en 1952 avant d’accéder, en 1968, au Barreau de Paris où il restera inscrit pendant 30 ans. Par ailleurs, il poursuit une carrière de Chercheur scientifique : pensionnaire de la Fondation Thiers, Attaché au Centre national de la Recherche scientifique (CNRS), Directeur-fondateur du Centre de documentation de l’Institut de Recherche d’Informatique et d’automatique (IRIA – Université de Paris XI), Maître de Conférences et ensuite Professeur à l’Université du Gabon, puis de Madagascar, et, à son retour de coopération, Professeur-directeur de l’Institut de Recherche en Informatique juridique (IRIJ – Université de Paris VIII) et Chargé de mission auprès de la Présidence de l’Université. Le Professeur Jean-Paul Buffelan-Lanore est l’un des pionniers de l’Informatique juridique en France qu’il a contribué à fonder dans les années 1967-1974 (avec Jurindex, première Banque française de données juridiques en 1970-1971, aux Editions Masson). Docteur en Droit, Docteur ès lettres, Docteur ès sciences de l’Information, il est Lauréat des Facultés de Droit, de l’Académie de législation, de l’Académie des Jeux floraux, de la Ville de Paris. – Chevalier des Palmes académiques, Chevalier de l’Ordre national du Mérite, Président d’honneur de l’Académie de Languedoc à Paris. Articles dans la Revue administrative, Recueil Dalloz, Informatica e Diritto, Gazette du Palais, Petites Affiches, Revue de Droit public, etc …

ajouter votre commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Code de vérification ANTISPAM * Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

To Top