Action publique

Workshop en Pays d’art et d’histoire, à la reconquête des friches industrielles.

Du 23 au 29 avril 2016, le Pays d’art et d’histoire des Pyrénées Cathares en collaboration avec la DDT de l’Ariège, a organisé un atelier (workshop) de territoire sur la thématique de la reconversion des friches industrielles du territoire du Pays des Pyrénées Cathares. Une démarche qui s’inscrit dans le cadre du dispositif AIDER (Appui Interministériel au Développement et à l’expertise en Espace Rural).

Durant 7 jours, une cinquantaine d’étudiants de tous horizons, de France et d’Europe, spécialisés en architecture, en urbanisme, en sociologie ou encore en économie ont visité 5 friches industrielles et se sont entretenus avec les élus et la population.

Ils ont travaillé à la reconquête de ces friches. Leur défi : s’interroger sur le passé pour mieux penser le futur, répondre à des problématiques liées à l’histoire, à l’économie, à l’architecture, à l’espace urbain, à la ruralité, etc.

Ces friches industrielles qui font partie de l’environnement immédiat de la population et véhiculent aujourd’hui une image négative et de déclin, sont le témoin important d’une période florissante de l’industrie.

Mais  au delà de ce workshop, c’est aussi un travail de mémoire à destination de la population qu’a voulu entreprendre le Pays d’art et d’histoire à travers une série d’animations

Une conférence sur « l’aventure de la laine », dirigé par Jean-Michel Minovez, professeur d’histoire moderne à l’université de Toulouse Jean-Jaurès et spécialiste de l’histoire proto-industrielle, au cours de laquelle il a expliqué comment ce pays faiblement industriel a pu se développer face aux territoires majeurs ?

Une conférence sur le « Paysage et industrie » menée par Agnès Legendre, directrice du CAUE de l’Ariège dans laquelle elle a abordé le développement de l’industrie textile qui a considérablement transformé le paysage du pays des Pyrénées Cathares

Et enfin une soirée à la mémoire des anciens ouvriers du textileDes acteurs phares de l’industrie textile ont raconté leur histoire, leur expérience, pour faire vivre la mémoire ouvrière du Pays d’Olmes. Ce fut une expérience unique au sein même d’une ancienne friche industrielle reconvertie en brasserie artisanale par Marie Guera, « Le grand bison« .

« Les portes ouvertes, c’était le coeur de Lavelanet, on entendait le battement des métiers à tisser, ça c’était le coeur. » se souvient Mady de la Giraudière, « Et le jour où ça na plus battu…« 

C’est également pour cela que ce travail de mémoire est important. Pour que l’Histoire industrielle continue à faire la fierté des habitants de ce territoire et soit porteuse d’identité et de valeurs.

Pays d’art et d’histoire des Pyrénées Cathares
32, rue Jean Jaures
09300 LAVELANET
05 61 05 52 03

www.pyreneescathares-patrimoine.fr

ajouter votre commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Code de vérification ANTISPAM * Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

To Top