Foix Haute-Ariège

Lordat, sur les routes en Ariège

Les traces écrites sur Lordat sont parmi les plus anciennes qui existent  sur le département.

semaine-22-OTRA-2016-LORDAT

On trouve en 970 un échange entre Roger, comte de Carcassonne et Sanche de biens situés dans le pays toulousain (HGL, V) ; Roger 1er de Carcassonne acquit Saurat contre quelques terres qu’il avait à Lordat

Inclus dans le nouveau Comté de Foix dès  la mort du comte de Carcassonne En 1034, Bernard, comte de Carcassonne cède à son fils cadet, Roger, qui fut le premier comte de Foix, les châteaux de Foix, de Castelpenent, de Roquemaure et de Lordat qu’il possédait dans la viguerie du Sabartés

La localité doit une bonne part de sa notoriété aux vestiges de son château, dont la position sur un éperon rocheux offre un large panorama sur le Sabarthès – la vallée de l’Ariège –, et notamment sur la petite ville de Luzenac.

Sur le site on été découverts des artéfacts celtiques, ainsi que des médailles qui témoignent qu’un castellum était déjà installé sur le piton à l’époque romaine.

A voir – A faire

  • Église Sainte-Marie
  • Pech de Lordat : Calvaire sur colline au nord du village (légende : emplacement d’un cimetière cathare, cité dans les registres d’Inquisition)
  • Le château de Lordat
  • Pic de Soularac
  • Pic de Saint-Barthélemy

Sources : wikipédia / histariège

ajouter votre commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Code de vérification ANTISPAM * Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.

To Top