Mon métier en Ariège

150 emplois dans le e-business en Ariège

Vous achetez en ligne sur Internet ? Vous commandez vos forfaits directement sur Internet pour aller à Ax-3-Domaines ? Vous vous inscrivez à l’Ariégeoise sur le Net ? Et bien derrière tous ça, ce sont des hommes et des femmes qui sont aux manettes … et en Ariège ils sont au minimum 150 à travailler derrière ces sites pour emballer, faire la promotion de leur site, ou encore créer de nouveaux services ou applications plus ou moins innovantes.

Ariège Expansion a récemment publié les résultats de son observatoire e-business, secteur que l’agence suit depuis 2006 pour accompagner la politique de développement du réseau haut-débit du département.

Le e-business représenterait plus de 150 emplois directs et plus de 17 millions d’euros de volume d’affaires pour les entreprises installées sur le département au minimum car chaque jours de nouveaux projets voient le jour sur le territoire.

Cet observatoire a été réalisé sur une période de juin à juillet 2016 et les résultats présentés sont issus de 72 réponses d’entreprises, ainsi que d’informations complémentaires compilées pour arriver à 80 entreprises prises en compte dans les résultats qui sont publiés.

On notera que le paysage ariégeois se transforme et ne ressemble plus trop à ce qu’il était il y a une dizaine d’année :
– un renouvellement important de l’offre de services et de prestataires avec des entreprises qui ont disparu et d’autres qui se sont développées notamment sur des métiers liées aux réseaux télécom et internet.
– Pour le secteur du e-commerce : quelques boutiques en ligne qui se sont vendues, se sont délocalisées ou qui restent à vendre avec une croissance de leur activité qui s’est affaiblie (Chiffre d’affaires en légère progression voire pour certaines des résultats qui sont contrastés d’année en année), mais aussi de nouvelles implantations qui devraient créer de nouveaux emplois d’ici quelques mois.
– Pour le e-tourisme : une forte progression des résultats des stations de ski qui ont fait grandement évoluer leur système de vente et de réservation via Internet qui va de pair avec l’évolution des pratiques de consommation.
– Des évènements phares en Ariège qui ont pris le virage de la vente en ligne et qui génèrent aujourd’hui un volume d’affaires significatif.

Quelques indicateurs glanés au fil de l’étude :
– Plus de 50% des activités ont démarré sur internet il y a plus de 8 ans
– Les activités « e-business » sont assez bien reparties sur le territoire (Haute Ariege, Basse Ariege, Pyrénées-Cathares ou Couserans)
– Webmaster est encore « le métier » ou poste de travail le plus répandu (32%) dans les entreprises qui ont une activité liée au e-business, alors que le Community Manager qui est chargé d’animer les relations et les réseaux de l’entreprise est encore peu présent (9%)
– Les unités sont encore toutes petites et on compte pratiquement autant de sociétés établies (SARL ou SAS, etc.) que d’indépendants ou auto-entrepreneurs.
– 61 % des entreprises consultées ont une page Facebook et il reste encore un petit tiers qui n’utilise pas les réseaux sociaux (ni FaceBook, ni Twitter ni autre) pour développer son activité et sa notoriété. Pourtant, le nombre moyen de « Followers » reste relativement faible (1000 fans en moyenne)

Les leviers marketing pour booster son activité 
La grande majorité des entreprises (66%) travaille essentiellement sur son référencement naturel (SEO) pour bien se positionner et se faire « connaitre et reconnaitre » par Google, viennent ensuite les « backlinks » (liens amis ou liens entrants » et bonnes « vieilles » Newsletters qui font le reste de l’activité marketing auprès de ses clients et prospects.

3000 visiteurs mensuels : c’est la statistique moyenne de visite d’un site professionnel sur le département.

50% du chiffre d’affaires est apporté grâce à Internet en moyenne pour ces entreprises.

A noter que les entreprises ayant participé à cette enquête, déclarent dépenser en moyenne 5500 euros par an pour faire du marketing on-line ou off-line (tout type de techniques et de media confondus (newsletter, réseaux sociaux, publicité, presse, salons, ..)

Les entreprises analysées comptent plus de 600 salariés ou employés dans leur murs ce qui représente une bonne grosse PME pour le département.

Pour mémoire, définition du e-business (Wikipedia) :
Le e-business (pour electronic business) parfois traduit en affaires électroniques, et parfois traduisible par commerce électronique, correspond à une notion très vaste que l’on pourrait synthétiser par l’utilisation de moyens électroniques (particulièrement des technologies de l’information et de la communication) pour réaliser des affaires (business en anglais). Ce sont souvent les techniques de l’internet et le Web qui viennent à l’esprit, mais en fait presque toutes les techniques informatiques et de télécommunications interviennent dans le domaine des affaires électroniques. Les affaires électroniques existaient d’ailleurs bien avant l’apparition de la toile, même si celle-ci a permis une meilleure visibilité de ce domaine par le grand public.
Les méthodes proposées par les affaires électroniques permettent aux entreprises de mettre en oeuvre leurs processus plus efficacement et avec plus de souplesse tant en interne qu’avec les entités extérieures. Ces méthodes permettent de travailler plus étroitement avec les fournisseurs et partenaires, dans le but de satisfaire au mieux les besoins et les attentes des clients.

D’après sources ARIEGE EXPANSION ariege-eco.com

1 Comment

1 Comment

  1. Pingback: Lezat : Nouveau succès pour le e-commerce ariégeois avec Lolydol – ACTUALITES et SORTIES EN ARIEGE sur Azinat.com

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Code de vérification ANTISPAM * Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.

To Top