Économie

Lavelanet, la société CMA a le vent en poupe

Depuis les années 30 et la création de la société « Laffont » à Villeneuve d’Olmes par Achille Laffont, qui travaillait alors pour les usines textiles, la Chaudronnerie-Mécanique-Ariègeoise (CMA) sise 65, rue Jean Jaurès à Lavelanet n’a eu de cesse de s’agrandir et se développer.

Aujourd’hui, l’entreprise Lavelanétienne s’est spécialisée dans l’usinage d’ensembles mécano-soudés de grandes dimensions. La société CMA est épaulée depuis 2009 par une autre entreprise Lavelanétienne : Constructions Montages Assembliers, cette entreprise partenaire forte d’une trentaine de salariés est quant à elle spécialisée dans la mécano-soudure de grande dimension.

« Depuis plus de 80 ans, CMA et ses collaborateurs se positionnent auprès de partenaires de grands groupes industriels sur différents secteurs d’activités : fabricants de machines spéciales, fabricants de machines-outils, production pétrolière, automobile, nucléaire, papeterie, sidérurgique, etc » rappelle Christian Georges PDG et petit fils du fondateur. En sus, dans ces locaux de plus de 6000 M2, CMA fabrique des prototypes fonctionnels, systèmes d’outillages, machines et équipements industriels. Issu du regroupement et de la mise en synergie de quatre pôles de compétences techniques et industrielles complémentaires dans les domaines de l’usinage de grandes dimensions, de la mécano-soudure, de l’ingénierie et du tournage, CMA, forte de plus de 60 techniciens salariés et collaborateurs hautement qualifiés, dispose d’un réseau de clients directs et indirects en France, en Europe et dans le monde. Outre ces activités, le groupe et son département méthodes et technologies, travaille sur trois missions complémentaires : études de faisabilité et de fabricabilité, veille technologique concernant les matériaux et équipements de production, sourcing fournisseurs.

Quand on visite les locaux de CMA, et ses halls de production spécialisés (usinage grandes dimensions, fraiseuse à portique, usinage conventionnel, fraisage et tournage grandes dimensions, mécano-soudure intégrant les débits en oxycoupage,  stabilisation par vibration, grenaillage, peinture, conditionnement), on ne peut qu’être impressionné par le dynamisme de l’entreprise. Ce matin du 12 décembre, les techniciens s’affairaient autour du chariot servant à transporter des têtes d’éoliennes off-shore (de 120 tonnes chacune) devant partir en convoi exceptionnel dans l’après-midi. Une livraison finale pour Général Electric, mais une commande pour le bureau d’études EXCENT de Toulouse, donneur d’ordre. « Car CMA », ainsi que nous l’explique Julien Constantino Responsable qualité (ingénieur mécanique de formation), «notre «groupe»  dispose de l’ensemble des moyens de fabrication et d’usinage lui permettant de fabriquer et de monter des sous-ensembles, ensembles complets ou outillages spécialisés que nous commandent nos donneurs d’ordre ». Dans le même ordre d’idée, les locaux de CMA abritent encore une fabrication exceptionnelle pour aider sa voisine Sabart Aéro Tech à l’écroûtage de lopins pendant l’aménagement de sa nouvelle ligne de production. Un peu plus loin, on peut observer un immense chariot qui servira en ce début d’année à transporter des moteurs d’avion. Il sera livré sur le site de SNECMA Villaroche.

À n’en point douter, CMA a le vent en poupe. Ici, flexibilité et réactivité ne sont pas de vains mots, car les partenaires continuent à innover pour le bénéfice de ses clients. Julien Constantino, responsable qualité (ingénieur Lavelanétien de formation) glissant : « pour nous tous, chaque nouvelle pièce est un nouveau challenge ».

ajouter votre commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Code de vérification ANTISPAM * Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.

To Top