Ariège sorties

Ax-les-Thermes, Exposition « Mémoires de greniers », par le photographe ariégeois Jean Bélondrade

Plus que quelques jours pour venir profiter de cette belle exposition visible dans les locaux de la médiathèque intercommunale de la Communauté de communes de la Haute-Ariège à Ax-les-Thermes, Mémoires de greniers, de Jean Bélondrade.

Longtemps photographe publicitaire à Toulouse, originaire des vallées d’Ax, plus exactement du village de Les Cabannes, et résident au petit village d’Axiat, Jean Bélondrade est revenu « sur les terres de ses ancêtres » depuis quelques mois.

C’est que Jean a toujours aimé la photographie, et dès l’âge de 14ans, il se souvient partir photographier les troupeaux de brebis venus paquer autour de son village. Puis le jeune photographe a sû faire de sa passion son métier en devenant grand reporter, ce qui lui a permis de parcourir le monde et de réaliser ses plus beaux clichés. « Il faut y aller avec les dents », ne pas avoir peur d’aller au plus près de la population, aime dire Jean car ce qui l’intéresse par-dessus tout, c’est photographier « le vivant », l’aspect humain étant primordial pour lui.

Mémoires de greniers, c’est une aventure qui a duré 3 ans, 3 ans à fouiner, à enquêter à la recherche d’un grenier intact, qui hume bon la mélancolie, le souvenir, l’affect. Près de 30 greniers ont ainsi été visités afin de réaliser l’expo, le plus loin, à Entrevaux (dans l’arrière-pays niçois), le plus proche, à Axiat. Rien n’a été retouché, juste cadré harmonieusement en jouant avec la lumière !

Associé au GARAE (groupe audois de recherche et d’animation ethnographique) de Carcassonne, autour d’un collectif de chercheurs, Jean Bélondrade a cherché, derrière son objectif à raconter l’histoire de ces maisons, de ces familles, et il a su ainsi saisir la mémoire de ces objets qui peuplent ces espaces oubliés, parfois cachés.

La plus grande difficulté assure-t-il, a été d’obtenir les autorisations des différents propriétaires, parfois même dans sa propre famille, et de pouvoir photographier les greniers « dans leur jus ». Son exposition, il l’a conçue comme un grand reportage à l’étranger, en passant par l’étape de demande de visa (les autorisations), la réflexion, le cheminement, jusqu’au reportage définitif.

Cette magnifique exposition, particulièrement bien mise en valeur dans les combles de la Médiathèque à Ax-les-Thermes, est ponctuée de textes, éclairants ou méditatifs, de Christiane Amiel et Jean Pierre Piniès, qui agrémentent l’expo à la lueur de l’ethnologie. Et pour mettre en scène le tout, la médiathèque a rassemblé des souvenirs anciens, des objets issus de la vie quotidienne d’autrefois faisant échos aux très belles photographies de Jean Bélondrade.

Et si vous n’avez pas eu la chance de venir voir cette très belle exposition, vous pouvez retrouver les photos et les textes de l’expo dans l’ouvrage, Greniers de France, de Christiane Amiel, Jean-Pierre Piniès, Jean Bélondrade, édité chez Privat, que l’on trouve dans toutes les bonnes librairies.

Exposition visible encore jusqu’au 3 mars 2017.

Médiathèque centrale à Ax-les-Thermes, Allée du Couloubret (Casino)
09110 Ax-les-Thermes : mardi (9h30/12h30 – 15h/18h), mercredi (9h30/12h30 – 15h/19h), Jeudi (vacances scolaires) : 9h30/12h30, vendredi (15h-19h), samedi (9h-12h).
Plus d’infos : www.bibliotheques.cc-hauteariege.fr/ contact.lecture@cdcvax.fr / Téléphone : 05 61 03 13 35

ajouter votre commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Code de vérification ANTISPAM * Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.

To Top