Action publique

Cérémonie à Foix : 40 nouveaux « ariégeois » naturalisés à la préfecture

C’est dans le cadre prestigieux des salons de la préfecture que 40 nouveaux français ont reçu des mains de madame la préfète de l’Ariège, Marie Lajus, leur document officiel de naturalisation jeudi dernier à Foix. Accompagnés pour la plupart de leurs élus des différentes communes d’appartenance, leur émotion a été grande devant une salle comble…témoignage en vidéo.

Devenir français n’est pas une mince affaire et ça se gagne : un long processus administratif, une bataille personnelle qui ne peut être mû que par la forte volonté de devenir français.

Souvent le chemin est long comme Mariam qui vient de Géorgie et qui a dû, alors qu’elle était toute jeune passer par l’aide de nombreux amis « ariégeois » et même des manifestations devant la préfecture pour obtenir une régularisation pour rester sur le sol français et ensuite, et enfin, la naturalisation tant attendue pour permettre une intégration pleine et entière dans la société civile.

Pour Mariam, c’était beaucoup d’émotion jeudi soir, elle qui aujourd’hui poursuit des études de droit en troisième année à Toulouse et qui a dû passer par toutes ces étapes.

Beaucoup d’émotions, après un long parcours !

Devenir français, c’est un long parcours qui aboutit parfois à une naturalisation qui «donne des droits mais aussi des devoirs» comme le précise Marie Lajus, notre pays se nourrit d’apport de population de tout horizons et de tous les pays ; Jeudi soir c’était 14 « nationalités » qui demandaient à devenir français (Roumanie, Géorgie, Italie, Allemagne, Grande-Bretagne, Maroc, Algérie, Afghanistan, Guinée, Arménie, Ukraine) pour 40 personnes qui étaient accueillies par la république.

Et c’est ainsi qu’Alice, Eléna, Mariam, Outhman, Ruben, Anne, Anton, Gakier, Philippe, Jaouad, Denis, Nauman,Paulo, Yousri, Stéphanie, Joyce, Adam, Ihia, Redane, Juliette, Mathias, Cécile, Saïd, Naïma, Shamsul Haq, Diane, Kadiatou, Rabah, Luciano… ont rejoint la longue lignée des français naturalisés qui pour certains encore, enorgueillissent la république à l’instar d’Émile Zola, Marie Curie, Jean Ferrat, François Cavanna, etc.

A noter plus récemment que Manuel Valls, ancien premier ministre fût lui aussi naturalisé en 1981. 

ajouter votre commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Code de vérification ANTISPAM * Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.

To Top