Actualités

Incendies d’Auzat, l’Etat porte plainte et se constitue partie civile

Suite aux incendies qui viennent de ravager plusieurs dizaines d’hectares de forêt sur la commune d’Auzat, la préfète de l’Ariège a déposé aujourd’hui, au nom de l’Etat, une plainte pour incendie volontaire et mise en danger d’autrui, avec constitution de partie civile, auprès du tribunal de grande instance de Foix.

La réponse de l’Etat à ces feux se veut à la hauteur des préjudices et des risques humains, matériels, environnementaux et patrimoniaux que font subir à tout un territoire les auteurs de ces actes criminels.

Les incendies, provoqués notamment dans la forêt domaniale de Gaffouil, qui ont nécessité le déploiement d’importants moyens de secours au sol, et l’intervention de trackers, mettent en péril la vocation d’ouvrage de protection de cette forêt, plantée au 19 ème siècle pour protéger les populations, contre les avalanches mortelles, qui se sont produites dans la vallée. Ce sont en effet 21 personnes qui ont perdu la vie lors des sinistres de 1853 et 1895. A la suite de ces évènements, l’Etat avait décidé de créer une forêt de protection nécessitant un immense travail d’aménagement et de plantation. C’est cette forêt aujourd’hui centenaire, protégeant l’ensemble des enjeux et habitants du bas de la vallée, qui a été attaquée par les flammes.

La préfète de l’Ariège appelle les habitants du territoire à un engagement collectif contre les mises à feu sauvages, et rappelle qu’il existe un cadre d’accompagnement et de sécurisation qui permet aux brûlages à finalité agricole de se dérouler dans le strict respect de la loi.

Source : Préfecture de l’Ariège

ajouter votre commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Code de vérification ANTISPAM * Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.

To Top