Art et Culture

Lavelanet, les élèves de CP de l’école George Sand et Lamartine font leur « grande lessive »

Ce jeudi 23 mars 2017 Leurs œuvres sont « étendues » sur les grilles de l’école tout au long de la journée. Cette année, le thème proposé est « Ma vie, vue d’ici ».

La grande lessive qu’est ce que c’est ?

Il s’agit d’une installation artistique éphémère faite de fils, de pinces à linge et de réalisations plastiques de format A4 (dessins, peintures, photographies analogiques ou numériques, collages, poésies visuelles…) à partir d’une invitation commune à tous les participants, avant d’être suspendues un même jour et deux fois par an, dans les rues, dans les cours ou sur les places, avec le projet insensé de promouvoir la pratique artistique et de développer le lien social ! Dans le monde actuel traversé de crises de tous ordres, comment faire exister une telle utopie qui revient à se confronter − à mains nues ou presque − au moyen de la pratique artistique, à des questions qui n’ont ni la même urgence ni la même ampleur que celles qui nous assaillent au quotidien ?

La grande lessive : une exposition mondiale !

En reprenant le principe et le dispositif des « Grandes Lessives » d’autrefois qui réunissaient les habitants d’un même lieu, la plasticienne Joëlle Gonthier a créé fin 2006,une installation artistique éphémère dotée de dimensions poétiques et artistiques inédites, intitulée La Grande Lessive®. L’audience d’une telle proposition aurait pu ne pas dépasser la sphère privée ou l’étendue de la France, or l’écho a été immense. À ce jour, La Grande Lessive® a rassemblé 10 millions de participants dans des lieux situés dans 100 pays sur 5 continents !
Sur le fil, nous ne sommes pas seuls, mais « avec » et « comme » d’autres, ici ou ailleurs. Cette dimension dédiée à l’altérité répond au besoin actuel de donner sens à ce que nous faisons et de comprendre ce qui nous anime. Dans les étendages soumis ce jour-là aux intempéries, se reconnaît alors l’image d’une vie qui ne tient qu’à un fil. Ce qui donnera de la force et qui fera oeuvre sera ainsi l’installation composée de plusieurs centaines de réalisations suspendues à des fils tout autour de la Terre.

« Ma vie vue d’ici »

Une même invitation a été adressée à tous les élèves : « Ma vie vue d’ici ».

Il s’agit ainsi de concevoir une réalisation plastique à partir d’une même proposition (« Ma vie vue d’ici ») et d’un même dispositif (fil, pince et format A4) afin de « voir ce que cela donne ». Le jour de l’étendage devient l’occasion de découvrir et de partager des approches différentes, d’échanger des points de vue et d’entrevoir des prolongements possibles pour une prochaine « Grande Lessive » comme pour des projets communs sur un même territoire. « Ma vie vue d’ici » invite à porter un regard sur le monde où nous évoluons, depuis là où nous vivons, en fonction de qui nous sommes. L’enfant ne voit pas le monde à la même hauteur que l’adulte, et, quel que soit son âge, chacun discerne des priorités et des espaces différents selon sa propre histoire, ses conceptions et ses aspirations. Les étendages de La Grande Lessive® dévoileront de la sorte des univers différents et s’apparenteront à une vision kaléidoscopique.

ajouter votre commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Code de vérification ANTISPAM * Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.

To Top