Économie

Deux millions d’euros pour les agriculteurs et éleveurs du PNR

Le Comité régional de sélection des Projets Agro Environnementaux et Climatiques vient de rendre sa décision : le projet présenté par le Parc naturel régional (PNR) des Pyrénées Ariégeoises va bénéficier d’une enveloppe totale de presque 1,5 millions d’euros, pour la période 2017-2018.

Ceux-ci viennent s’ajouter aux 500 000 euros attribués précédemment, sur la campagne 2015, soit un total de presque 2 millions d’euros. A l’échelle régionale, c’est l’une des plus importantes enveloppes financières mobilisées.

Ces crédits sont destinés aux agriculteurs et éleveurs du PNR, pour le maintien de leurs « bonnes pratiques » agricoles et pastorales en lien avec l’environnement, le climat et la biodiversité.

Cette année, 5 territoires du Parc naturel régional des Pyrénées Ariégeoises sont ouverts à la contractualisation dont 2 nouveaux : les zones à thématique « corridors » de la Trame Verte et Bleue du PNR et les pelouses où la présence du Lézard ocellé, espèce protégée, a été attestée.

Grâce au programme Natura 2000, une des originalités de cette année est également d’ouvrir à la contractualisation les estives du Valier et du Biros, dans le Couserans ainsi que les Quiés du Tarasconnais. La Fédération Pastorale de l’Ariège animera ce dispositif auprès des éleveurs et groupements pastoraux concernés, pour une enveloppe totale de 1 million d’euros qui leur est destinée.

Ainsi, depuis 2015, le Parc naturel régional des Pyrénées Ariégeoises a construit des projets agroenvironnementaux au bénéfice des agriculteurs sur les zones humides, les corridors biologiques, les sites Natura 2000… et certaines espèces à fort enjeu patrimonial : le papillon Azuré des mouillères et le Lézard ocellé.

Les mesures agro-environnementales sont financées par l’Union Européenne (FEADER) et par l’Etat (Ministère de l’Agriculture et de la Pêche). La Région Occitanie est l’autorité de gestion des fonds européens.

Les agriculteurs et éleveurs des territoires concernés sont approchés dès à présent, afin de souscrire ces mesures dans le cadre de la campagne PAC-MAEc 2017, qui doit se terminer le lundi 15 mai 2017

ajouter votre commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Code de vérification ANTISPAM * Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.

To Top