Actualités

Santé : Du nouveau dans le traitement de la maladie veineuse chronique

Le centre hospitalier du val d’Ariège est désormais en mesure de proposer une filière de prise en charge complète de la maladie  veineuse chronique dans le cadre d’un partenariat étroit avec le CHU de Toulouse.

Dans ce cadre, le service d’angiologie (ou médecine vasculaire) du CHIVA  propose dès la consultation une prise en charge moderne des varices. Cette pathologie fréquente (près de 60% de la population française en souffre) altère la qualité de vie des patients et est lourde  en terme de coût de santé.

Ainsi, au-delà du diagnostic,  l’équipe de médecine vasculaire propose maintenant un arsenal thérapeutique complet,  avec l’ablation des varices par des techniques de laser endoveineux  et de sclérothérapie.

L’ablation des varices, avec cette  technique endoveineuse,  permet une efficacité comparable à la chirurgie mais en limitant les complications et la durée d’hospitalisation.

En effet, la procédure est réalisée en ambulatoire et  de manière  non irradiante, sous contrôle échographique, permettant au patient de reprendre ses activités la plupart du temps le lendemain de l’intervention.

Ces deux techniques sont complémentaires et permettent ainsi une prise en charge globale de la pathologie. Elles sont à envisager lorsque les symptômes sont très sévères et gênent le patient dans son activité quotidienne.

Pour les pathologies chirurgicales vasculaires complexes, le CHIVA bénéficie sur son site de Saint-Jean de Verges, depuis mars 2017, de consultations avancées du CHU  avec l’intervention du Pr Bossavy et de son adjoint  le Dr  Ibrahim. Ces consultations concerneront le pré  et le post opératoire des interventions complexes effectuées sur le site du CHU.

Source : CHIVA

Photo : En médaillon : le professeur Bossavy – les docteurs Alberny et Ané – angiologues

 

ajouter votre commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Code de vérification ANTISPAM * Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.

To Top