Mon métier en Ariège

Raphaël Kann, un photographe au coeur du terroir

« Plus que de beaux paysages, c’est mon mode de vie que j’ai trouvé ici. Un terroir, des Hommes, un savoir-faire. » C’est ce que disait Raphael Kann, dans un portrait que nous avions fait de lui en  mai 2012

Cinq ans plus tard, le terroir, les Hommes et les savoir-faire, Raphaël a su les mettre en valeur à travers son métier de photographe et de réalisateur vidéo. Dès son arrivée  en Ariège il y a dix ans il travaille avec les offices de tourisme  et le PNR et les contacts se font spontanément avec les acteurs touristiques, les artisans d’art, les restaurateurs et les producteurs. Ce sera l’occasion d’une première exposition en 2011 aux Forges de Pyrène, mettant en avant le terroir ariégeois. Les connexions vont alors se multiplier et déboucher sur un concept de décoration pour restaurateurs : « Fier de ses producteurs ».  Aujourd’hui Raphaël est résolument impliqué auprès des producteurs ariégeois et deux projets sont en cours de réalisation. Tout d’abord une exposition – dont le shooting est en cours – « Gueule du terroir » pour rendre hommage aux producteurs, éleveurs, artisans. «Depuis que je suis arrivé en Ariège, j’ai cette admiration  pour ceux qui travaillent en amont de la chaine. Souvent on oublie, quand on a une belle assiette qu’il y a un énorme travail pour obtenir la matière première. J’ai donc voulu rendre hommage aux hommes et aux femmes qui sont un peu dans l’ombre et sont méconnus» explique Raphaël. Le concept novateur, c’est que ce sont les gens qui «dénoncent» leur figure locale, permettant ainsi au photographe de sillonner l’Ariège à la rencontre de «gueules» qu’il ne connait pas. 

«Et si le monde rural avait ses propres People ?»

C’est le thème du deuxième projet de Raphaël, «Terroir People», un web-magazine pour valoriser les métiers et les acteurs du terroir. Un magazine qui vous entrainera, par le biais de photos ainsi que de vidéos, à la rencontre des acteurs du territoire (agriculteurs, éleveurs, artisans d’art et de bouche, restaurateurs) dont le métier et les valeurs sont liés à un mode de vie simple et à une production alimentaire raisonnée.  L’antagonisme des mots terroir et people c’est l’idée de rapprocher deux mondes, celui de la campagne et de la ville : De montrer aux citadins qu’à la campagne il y a une vie, une dynamique, un savoir-faire, et, pourquoi pas, créer le déclic et inciter les gens à venir s’installer dans nos campagnes.  Le premier clip est en ligne depuis quelques jour, le portrait de Jean-Marc, un boulanger passionné qui produit son pain au levain naturel avec des farines anciennes et cuit au feu de bois.  www.terroirpeople.net

Raphaël Kann www.facebook.com/photovideotourismeterroir

TERROIR PEOPLE
contact@terroirpeople.net
www.terroirpeople.net
www.facebook.com/terroirpyrenees  

ajouter votre commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Code de vérification ANTISPAM * Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.

To Top