Education

Erasmus+ à la cité scolaire de Mirepoix : un échange culturel et linguistique d’une grande richesse

Mardi 30 mai, à la cité scolaire de Mirepoix, avait lieu le rendu du projet Erasmus + «Au fil de nos cours d’eau», un projet européen mené depuis trois ans par les secondes, assistées des première et terminale STI2D et sept de leurs professeurs.

«Le projet est né d’une amitié franco-espagnole» explique Carole Lafont professeur d’espagnol et coordonatrice du projet, «nous faisons des échanges depuis plusieurs années et en 2014 nous avons décidé de monter un projet européen.»

C’est par le biais de « eTwinning », une plate-forme représentant la communauté des établissements scolaires d’Europe, que Carole et ses collègues contactent des enseignants et leur propose la thématique de l’eau. Six pays ont répondu présent et ont travaillé sur le projet : Lituanie, Pays bas, Roumanie, Hongrie, Grèce et Espagne.

En septembre 2014, tous les enseignants ce sont rencontrés à Mirepoix et, durant ces trois ans, chaque année, quatre élèves de seconde partaient en mobilité dans un des pays. 

Ce ne sont pas moins de 18 activités qui étaient proposées sur le thème de l’eau et réparties selon les pays, parmi lesquelles  : L’étude des berges et de l’écosystème du cours d’eau, la création d’un jeu de société, l’étude des récits liés au fleuve, la création et la gestion d’un blog collaboratif, d’un spot publicitaire, d’une chanson comportant des couplets dans chaque langue nationale, la création d’un album photographique et d’un recueil de textes littéraires existant dans la culture de chaque pays…

Ces actions ont été menées en partenariat avec des associations et entreprises locales comme le magasin Pile ou Face de Mirepoix pour le jeu de société ou encore l’association MAMET (Mirepoix Animation Mémoires et Tradition) pour les costumes du Spot.

Après avoir présenté le rendu au parlement européen le 13 mai dernier, c’est donc à Mirepoix, devant les parents et des représentants de l’éducation nationale, que les élèves ont raconté leurs aventures.

«On travaille mais en même temps c’est plus ludique. On apprend de nouvelles choses que les autres n’ont pas eu la chance d’apprendre» explique  Amandine élèves en 2nd cette année, quand à Alix, c’est la diversité des activités qu’elle a aimé. Toutes deux s’accordent à dire que la rencontre avec l’autre, la découverte des autres cultures étaient passionnantes.

«Ce que j’aime dans ce genre d »initiative, c’est travailler avec des collègues sur des matières différentes, créer une dynamique que l’on ne peut pas avoir en travaillant seule dans son coin.» explique Anne Senizergue la professeur de français.

«Le projet se termine et on se sent un peu orphelin, mais on va peut être se lancer sur autre chose, probablement un projet avec les Pays bas et l’Espagne» conclut Carole.

Ont participé au projet : Aurélie Godey professeur d’anglais, Sylvie Wesolowski  professeur de géographie, Sophie Mandrou professeur de SVT, Cathy Pujol professeur de math, Dominique Paxion professeur de SES, Anne Senizergue professeur de français, Claudy Falga documentaliste et Carole Lafont professeur d’espagnol.

 
 Erasmus+ est le nouveau programme européen pour l’éducation et la formation.
Cette nouvelle formule renforcée s’adresse à tous, tout au long de la vie. C’est maintenant plus simple : tous les anciens programmes européens sont regroupés.
Erasmus+ c’est 15 milliards de budget en Europe juqu’en 2020, pour la France c’est 1 milliards d’euros de crédit d’intervention (soit +84%).
Erasmus+ s’adresse non seulement aux étudiants mais aussi aux apprentis, aux enseignants, aux formateurs et au personnel administratif. Bref, Erasmus+ c’est toujours aussi bien et ça va plus loin, vers l’Europe et au-delà..

 

ajouter votre commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Code de vérification ANTISPAM * Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.

To Top