Actualités

Fermeture exceptionnelle du Smectom le 30 juin pour son 30ème anniversaire

À l’occasion des 30 ans du Smectom du Plantaurel, le personnel du Syndicat mixte prévoit de se rassembler le vendredi 30 juin pour la célébration de cet anniversaire.

Tous les sites du Smectom du Plantaurel seront donc exceptionnellement fermés : certaines déchèteries ne seront pas accessibles, les transports seront reportés et une partie des collectes réorganisée.

– Les déchèteries d’Arconac, Arignac, les Bordes-sur-Arize, Varilhes et Villeneuve d’Olmes seront fermées aux particuliers et aux professionnels le vendredi 30 juin. Elles seront de nouveau ouvertes le samedi 1er juillet.

– Aux Pujols, à Arvigna, aux Issards et à Coussa, la collecte des sacs jaunes au porte-à-porte sera reportée au lundi 3 juillet.

– Les collectes des bacs individuels à ordures ménagères et de sacs jaunes de la Tour-du-Crieu et du secteur des Impôts à Pamiers (entre route du Capitaine Tournissa et N20, de l’avenue du 9ème RCP à la route de Mirepoix) seront reportées au vendredi 7 juillet.

Le Smectom remercie ses usagers de leur compréhension et les prie de bien vouloir s’organiser en conséquence.

À propos des 30 ans du Smectom du Plantaurel

Créé le 4 juin 1987 par les élus des communes de Verniolle, Saint- Jean-du-Falga et la Tour-du-Crieu, il avait pour objectif de fédérer les collectivités afin de leur proposer des solutions alternatives à la gestion des déchets, problématique pour chaque commune.

Les ariégeois venaient alors jeter leurs déchets ménagers et autres dans les décharges de leurs communes : ces déchets étaient parfois partiellement incinérés, mais le plus souvent enterrés et recouverts. En mutualisant leurs moyens, les collectivités ont petit à petit permis au Smectom de mettre en place des filières de recyclage du verre (1989), des emballages (1999), pour aujourd’hui gérer la revalorisation de plus de 30 types de matériaux.

Un cheminement qui a permis à ce syndicat, au départ composé d’un seul agent et de quelques élus visionnaires, de devenir en 30 ans l’un des 3 grands syndicats mixtes du département et une référence technologique en matière de production d’énergie générée à partir de déchets.

Basé à Varilhes et présent sur 12 sites ariégeois, le Smectom emploie aujourd’hui près de 200 personnes. Il gère les collectes de 110 communes, traite au total les déchets de 237 communes : le syndicat couvre ainsi plus de 80 % des habitants du département (près de 128 000 sur 153 000 Ariégeois). Il est également doté d’un centre de tri qui traite chaque jour plus de 12 tonnes d’emballages, développe des projets innovants tels que celui de la vente d’ordinateurs reconditionnés Éco-Ordi 09, et assure une mission d’insertion professionnelle en ayant remis sur la voie de l’emploi plus de 250 personnes depuis sa création en 2004.

Même si le traitement actuel de nos déchets, encadré par une réglementation stricte, est opéré dans le respect de l’environnement, ce qui était loin d’être le cas dans les années 80, la densification de la population ariégeoise depuis 30 ans et les évolutions économiques et commerciales de notre société ont significativement augmenté la production de déchets par habitant. En outre, la capacité de l’installation de stockage de déchets à Berbiac, sur la commune de Manses, est limitée.

Le meilleur déchet reste celui que l’on ne produit pas : en 2017, il est primordial de réduire nos déchets, ce qui nous engage à repenser nos habitudes de consommation.

ajouter votre commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Code de vérification ANTISPAM * Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.

To Top