Économie

Projet urbain de Lavelanet : pour un projet à l’échelle d’un territoire

Ce lundi 17 juillet, Marie Lajus préfète, Patrick Bernié sous-préfet de Pamiers, Marc Sanchez maire et Gérald Sgobbo président de la Communauté de communes du Pays d’Olmes ont signé, à l’Hôtel de Ville, la Convention d’opération de revitalisation du centre-bourg et de développement du territoire (ORCB-DT) de Lavelanet et du Pays d’Olmes. « Un projet exemplaire par la continuité et la persévérance dont vous avez fait preuve » a indiqué la préfète rendant « hommage au travail accompli ».

Cette convention porte sur 6 projets en cours ou à venir : démolition friche Mirabeau pour la construction du futur hôpital, démolition de l’ancienne maison de retraite, ouvertures d’espace et d’aménagements urbains secteur Sécoustous, réhabilitation de l’ancien hôpital Cassin en services au public, liaison et mobilité douce, et enfin, pour l’ensemble du Pays d’Olmes, lutte contre la vacance et l’insalubrité des logements.

A cet égard, les objectifs affichés portent sur 60 dossiers (propriétaires bailleurs ou occupants) pour un montant total sur 6 ans de travaux estimés à 6M210.000€. «D’où l’enjeu qu’il y a à travailler avec des entreprises locales, en amont auprès des prestataires », ont souligné les techniciens Benoit Combes pour la CCPO et Alexandre Pereira pour la mairie.

« Un Lavelanet du bien vivre et inscrit dans le XXIe siècle »

Le mot d’accueil a été prononcé par Gérald Sgobbo se « réjouissant de ce moment, de cet intérêt commun ; le bourg-centre portant pour l’ensemble du pays. Au vu des travaux déjà engagés, la signature est presque en retard ».  Pour le 1er édile de Lavelanet, cette signature « est la dernière touche de tout ce qui a été travaillé ces dernières années ». Après avoir chaleureusement remercié Marie Lajus, ses services, les techniciens en charge, Marc Sanchez a glissé : « un centre-bourg fort c’est à l’échelle du Pays d’Olmes un territoire fort. Et pour les années à venir un pays des Pyrénées cathares fort ».

Propos relayés par Marie Lajus : « cette convention met en évidence le souhait de l’État d’être à vos côtés. Il s’agit d’un engagement majeur pour la ruralité, qui démontre l’importance des centres-bourgs, un des maillons du maillage républicain. » La préfète notant : « les bourgs-centre sont lieu de concentration de vie économique, sociale. Quand ils vont mal, la République se dévitalise ».

À Lavelanet, centre-bourg du Pays d’Olmes, les projets de renouvellement urbain, de cohésion sociale et du bien-vivre sont déjà engagés, comme en témoignent les travaux entrepris sur l’avenue Alsace-Lorraine et dans les semaines qui viennent sur l’ancienne Maison de retraite dont la première tranche des travaux débutera au mois de novembre ou au quartier des Sécoustous. En fin de réunion, Marc Sanchez a tenu à remercier une nouvelle fois Marie Lajus, ainsi que Patrick Bernié « pour le soutien sans faille apporté à toutes les étapes de ce projet urbain ».

ajouter votre commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Code de vérification ANTISPAM * Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.

To Top