Mon métier en Ariège

Tissages Cathares, un savoir-faire qui se découvre dans l’atelier-boutique de Philippe Bigou

C’est au hameau Saint Nestor, sur son site de fabrication que Philippe Bigou et son épouse Brigitte ont franchi le pas, et créé en 2011 « des produits » à leur image. Jusqu’alors et depuis plus de vingt ans, Philippe travaillait « le tissage à façon » pour divers employeurs.

 La 5e génération de tisserands en Pays d’Olmes

 Pendant plus de vingt ans, Philippe Bigou tisserand a été prestataire de service. Un jour, en cette année 2011, lui et Brigitte décident de se lancer. « L’idée pouvait sembler un peu folle dans la conjoncture que traversait le Pays d’Olmes et alors que presque toutes les usines textiles avaient fermé le rideau ». Explique Philippe 

Pourtant, le couple décide de se lancer, de faire table rase du passé et d’aller de l’avant. En 2011, ils ouvrent « Tissages cathares » une production de linge tissé. « Il nous a fallu beaucoup d’énergie, de patiente, un peu de folie aussi » glisse Brigitte qui rajoute : « mais maintenant on se dit qu’on a eu raison ». Raison de faire fi de sombres pronostics, d’y croire… Et l’avenir leur a donné raison. En 2013, « Tissages cathares » inaugurait, en présence de nombre d’invités, sa boutique au hameau de Saint-Nestor entre Lavelanet et Villeneuve d’Olmes.

Une boutique bien achalandée et
un savoir-faire transmis de génération en génération

Avec l’ouverture de cette boutique, les Tissages cathares permettent à leur public de découvrir une large gamme de leurs produits : linges de table, rideaux, couettes, plaids, sacs, et autres cadeaux, dont un rayon bébé personnalisé grâce à la broderie ou les services sur mesure. « On ne vend que ce que l’on tisse » précise Philippe qui nous fait découvrir son atelier. Dans un coin de l’immense atelier, Michel son père prépare le peigne qui sera ensuite intégré dans un métier à tisser. Les Bigou tissent du pur coton, les fils sont teints à leurs couleurs et traités anti tâches. « Notre gamme est unique », glisse le tisserand qui prône « l’amour de son métier ». Aux « Tissages cathares », tout est créé par une équipe de quatre personnes : Philippe et Brigitte sont assistés par Patricia responsable de confection et Saby couturière. La semaine prochaine, Philippe se rendra à Tarbes au salon de la Montagne pour présenter son travail, conquérir de nouveaux marchés. En perspective pour les prochains mois, l’agrandissement et le réaménagement de la boutique, une présence durant le mois d’août au marché artisanal de Foix sur les allées de Vilotte (mardi et mercredi de 10 à 19h), ou bien encore un travail de prospective sur les voyagistes et les visites de groupe, « Tissages cathares » travaillant en collaboration avec le musée du textile et du peigne en corne de Lavelanet. En préparation également, un dossier qui doit être déposé au Ministère de l’Artisanat pour l’obtention du label « Patrimoine vivant ».

Ici, le public est invité à découvrir les étapes de fabrication et l’atelier. 

Bobinage, ourdissage, tissage ou confection n’auront de fait plus de secret pour les curieux, amoureux d’une fabrication authentique et de qualité (sur rendez-vous). Situé au bout de la rue Jacquard (un fléchage est en place depuis le rond-point de Super U), « Tissages cathares » est ouvert du lundi au samedi de 9h à 12h et de 14h30 à 18h30. 

Tissages Cathares, 10 hameau de Saint Nestor, 09300 Villeneuve d’Olmes
05 61 05 84 16 / www.tissages-cathares.fr

ajouter votre commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Code de vérification ANTISPAM * Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.

To Top