Politique

Fin des emplois aidés, casse sociale en vue…le PS ariégeois communique

La Fédération Socialiste de l’Ariège dénonce fermement la baisse massive du nombre d’emplois aidés mise en œuvre par le gouvernement. Ces emplois sont avant tout un outil d’intégration, ils permettent  de sortir du chômage des personnes qui n’auraient pas pu trouver de travail sans ces dispositifs. Ils mettent le pied à l’étrier, et forment ces personnes pour qu’ils puissent accéder à terme à un emploi durable.

De plus, cette décision fragilise nos services publics de proximité assurés très souvent par des emplois aidés. Elle va notamment frapper l’éducation de nos enfants puisque ces emplois participent notamment au bon fonctionnement de nos écoles et facilitent bien souvent l’accueil d’enfants en situation de handicap.

C’est également une terrible attaque portée au secteur associatif, notamment aux associations d’éducation populaire, sportives et culturelles qui, non seulement sont créatrices d’emplois, mais participent à l’animation et à la cohésion de notre territoire.

Même si les annonces ministérielles se veulent rassurantes, la volonté gouvernementale est claire, en finir avec les contrats aidés et tout le processus de retour vers l’emploi qui permettait jusque là à des personnes en difficulté de se remettre en selle professionnellement. 

C’est pourquoi, la Fédération Socialiste de l’Ariège demande au gouvernement de suspendre cette décision tant qu’une alternative à ces missions de service public et qu’un dispositif d’accompagnement de ces personnes en situation de fragilité ne seront pas mis en place.

COMMUNIQUÉ DE LA FEDERATION SOCIALISTE DE L’ARIEGE

ajouter votre commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Code de vérification ANTISPAM * Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.

To Top