Actualités

Défis économiques de la nouvelle Région Occitanie : un exposé brillant de Jean-Loius Chauzy

C’est devant une salle comble, composée de nombreux décideurs économiques et politiques du département, de nombreux élus et maires et dirigeants des plus grands établissements de l’Ariège, que M. Jean-Louis CHAUZY, Président du Conseil Economique Social et Environnemental Régional Occitanie (CESER) a été accueilli à l’IFCAP par le Président de la CCI Ariège, M. Paul Louis MAURAT.

L’occasion pour celui-ci, lui-même Membre du CESER, de présenter l’édifiant parcours de cette personnalité dont les responsabilités à la tête du CESER depuis 1992 ne constituent pas le seul mandat, loin de là.

A défaut d’être exhaustif, on peut citer ceux occupés au Conseil National d’Aménagement et du Développement du Territoire, au Comité de bassin ADOUR-GARONNE en qualité de personnalité qualifiée, au Pôle de compétitivité AEROSPACE VALLEY dont il est membre fondateur, au Pôle de compétitivité CANCER-BIO-SANTE, et aussi au Pôle AGRI SUD-OUEST INNOVATION. Le Président CHAUZY est également Président de l’Association EUROSUD-TRANSPORT, ainsi que de l’Observatoire Régional de la Qualité de Service des Infrastructures en Midi-Pyrénées…

D’où une analyse pointue et documentée, une expertise incontestable sur les défis qui nous attendent, suscitant le plus vif intérêt.

Pour rappel, le Conseil Economique Social et Environnemental Régional est une assemblée consultative représentant les « forces vives » de la région. Il remplit, en tant que lieu d’écoute, d’échange, de laboratoire d’idées au service des citoyens et de l’intérêt régional, une mission de consultation et de préconisation auprès des instances politiques de la Région Occitanie…

L’OCCITANIE : UNE REGION DE TOUS LES SUPERLATIFS

La nouvelle région a une vraie capitale, Toulouse, qui abrite les sièges mondiaux de l’industrie aéronautique et spatiale, mais aussi une seconde métropole, Montpellier, rayonnante par ses universités, organismes de recherche et espace culturels, avec à la clé, une réelle complémentarité entre les territoires.

Avec 72 724 Km2 pour 5, 6 millions d’habitants et 51 000 nouveaux arrivants chaque année, 40 000 chercheurs et 220 000 étudiants, l’Occitanie se situe parmi les 20 premières régions d’Europe. Un bémol toutefois : le chômage avec de nombreux écarts, que l’on se situe au nord, zone plutôt industrialisée, ou au Sud, où les services sont plus présents.

Le Président CHAUZY devait délivrer alors un message essentiel : seul un immense effort de réindustrialisation, de développement des filières, avec le soutien de la recherche et de l’innovation, et seul un effort identique et durable en faveur de la formation des hommes, de l’apprentissage et de l’alternance pourra faire reculer le chômage.

C’est pour cela que les défis de la nouvelle région, de la démographie au vivre ensemble, de la mobilité à la transition écologique, de la cohésion sociale et territoriale à l’émergence des métropoles jusqu’au développement des infrastructures de communication (liaisons ferroviaires, autoroutières, itinéraire européen E9, etc.) devront à présent se traduire en politiques publiques…

Un discours partagé par les participants et le Président MAURAT qui rappela que l’ambition de la CCI Ariège, « référent économique de proximité », comme celle des 13 Chambres et des 1400 collaborateurs de la région Occitanie, était d’appartenir à un collectif gagnant au service du développement économique des entreprises et des territoires dans toute leur variété.

Sources : CCI Ariège 

ajouter votre commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Code de vérification ANTISPAM * Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

To Top