Actualités

Incidents lors du match de rugby UST XV / RPO, le RPO Communique

Suite aux incidents survenus le 21 octobre dernier lors du Match de rugby opposant l’UST XV de Tarascon-sur-Ariège au  rugby du Pays d’Olmes (RPO), voir l’article de la DDM, Bernard GASSIE Co-président du RPO Communique :

«Les présidents et le bureau du RPO n’ont pas voulu dans un premier temps envenimer les choses, et renouvellent leur volonté de prendre les décisions qui s’imposent vis-à-vis des membres du RPO coupables de comportements répréhensibles. L’enquête en cours de la gendarmerie pourra permettre de le déterminer.

Mais ils ne peuvent rester sans réagir face au flot de désinformation et de mensonges qui salissent le RPO.

Concernant l’article de la dépêche parue le 24/10, il faut préciser que, si effectivement un membre de l’encadrement ne fait plus partie du RPO, par contre aucune sanction n’a pour l’heure été prise envers des joueurs, d’une part parce qu’il faut attendre les résultats de l’enquête pour cela, d’autre part parce que ces sanctions seront prises collégialement par le bureau. Il n’y a d’autre part aucune garde à vue à ce jour.

Un Président de Tarascon s’est permis de salir le RPO en disant entre autres que l’an dernier, le club house de Foix avait été saccagé par nos joueurs, ce qui est totalement faux et de dire que les juniors sont entrés sur le terrain pour se battre et non pour jouer au rugby. Ce monsieur était absent lors du match et des incidents, il aurait pu alors se rendre compte de la mise en condition des joueurs par le staff de Tarascon et avoir peut-être ainsi une opinion inverse.

Ne parlons pas de l’attitude du public, qui n’a cessé durant les 2 matchs des cadets et des juniors d’invectiver et d’insulter nos joueurs. De nombreuses provocations et insultes, dont des insultes raciales, ont été aussi faites par des joueurs de Tarascon lors des 2 matchs. Une plainte a été déposée par le RPO pour mise en danger de l’intégrité de nos joueurs, le public tarasconais ayant envahi le terrain lors des incidents d’après-match, et ayant participé à la bagarre. Le rapport de gendarmerie le déterminera.

Enfin, il faut savoir qu’aucun de nos encadrants n’a participé à la bagarre, et que nos joueurs ne se sont pas battus entre eux, mais avec des joueurs et des adultes de Tarascon. Les blessés ne sont pas d’un seul côté, puisqu’un de nos joueurs a été victime d’un traumatisme crânien (certificat médical à l’appui) et une plainte a été déposée à ce sujet, Un encadrant du RPO a été aussi victime d’une agression sur le parking après les incidents.

Nous renouvelons notre confiance dans l’enquête en cours, qui permettra de mettre en lumière toutes les responsabilités.»

Les présidents et le bureau du RPO.

ajouter votre commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Code de vérification ANTISPAM * Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.

To Top