Économie

Lancement officiel du groupe BNI Lavelanet Pays d’Olmes

« L’ouverture entre les réseaux est indispensable à nos business, à notre envie de réussir» a indiqué Antoine Lima président du groupe BNI Lavelanet Pays d’Olmes en ouverture de la session. Le lancement qui s’est fait dans le cadre d’un petit-déjeuner d’affaires a offert l’opportunité aux membres du groupe, et aux nombreux professionnels des alentours de se rencontrer afin de tisser des liens. Plus de 110 chefs d’entreprises avaient répondu présents ce vendredi 6 octobre.

Le Marketing du « Bouche-à-oreille »
ou la « Recommandation mutuelle »

BNI est un réseau privé dont l’objectif principal est l’échange de Recommandations d’Affaires entre professionnels de tous secteurs d’activité. BNI est reconnu comme l’organisation professionnelle de ce type la plus importante et la plus efficace au monde. Elle comprend plus de 220 000 membres répartis dans près de soixante-sept pays sur tous les continents. L’année dernière, les membres de BNI se sont échangé 7 600 000 Recommandations qui ont généré un revenu de 9,2 milliards d’euros. Les éléments donnant son caractère unique à BNI sont sa politique d’exclusivité et son orientation uniquement business.

Après Pamiers et Saint-Girons, BNI ; grâce à Mickaël Bertrand directeur consultant, s’implante à Lavelanet Pays d’Olmes. Aux côtés d’Antoine Lima (SAS Solutions) proposé président pour une durée de 6 mois, Laurent Lherisson vice-président (Tissus Cazaméa), Jacques Diaz (Diaz architectes associés) ; un coordinateur Stéphane Bertrand (BS-DIT/D-Pro), un comité des membres et un comité d’accueil. Un objectif pour la centaine de personnes réunit ce vendredi matin dès 7h30 au Kartare d’Aigues-Vives : « sortir de l’isolement du chef d’entreprise, nouer des liens, des partenariats ». En un mot : « changer la manière de faire des affaires ; s’appuyer sur un réseau, se recommander mutuellement ». Invité au lancement, Kamel Chibli vice-président de la Région Occitanie a salué l’initiative, tout comme Josiane Gouze-Fauré présidente de l’UPAP.

Pour Marc Sanchez maire de Lavelanet et Conseiller départemental, « il est bien que la vie économique puisse se regrouper, d’autant plus quand ce territoire a des ambitions de reconstruction, de mettre en place un modèle de reconquête économique. Ils sont le complément aux actions que nous menons sur notre Ville de Lavelanet – un territoire attractif ne peut qu’inciter les entrepreneurs à s’installer chez nous ».

Source : Mairie de Lavelanet 

ajouter votre commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Code de vérification ANTISPAM * Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.

To Top