Actualités

Le Major Christian Rusig cité à L’Ordre de la Nation

On se souvient, il y a près d’un an, le 26 novembre 2016, Christian Rusig, gendarme à Tarascon-sur-Ariège, a été tué après avoir été percuté par un automobiliste qui voulait échapper à un contrôle. 

Les hommages s’étaient alors multipliés et notre ami Olivier de Robert nous avait ému aux larmes dans sa chronique « Un homme est mort »

Le major Christian Rusig a déjà été distingué à deux reprises, à titre posthume. Il a été fait chevalier de la Légion d’honneur et il a reçu la médaille de la gendarmerie, palmes de bronze. Il a été aussi élevé au grade de chef d’escadron.

Ce mercredi 25 octobre 2017,  le Premier ministre, sur la proposition de la ministre des armées Florence Parly, a cité à l’ordre de la Nation* Le major Christian Rusig de la région de gendarmerie d’Occitanie.

« Le 26 novembre 2016, sur la commune de Tarascon-sur-Ariège (Ariège), engagé à la poursuite d’un véhicule suspect, est violemment et délibérément percuté par le conducteur de la voiture qu’il tente d’intercepter. Décède des suites de ses blessures.
A manifesté, à cette occasion, une totale abnégation et un sens du devoir dignes des vertus traditionnelles qui guident l’action de la gendarmerie nationale. »

*La citation à l’ordre de la Nation est, en France, un titre de reconnaissance, créé en 1917, généralement liée à la remise d’une décoration, soit à titre civil, soit à titre militaire — pour faits d’armes —, et actes de Résistance (depuis 1942). Elle est aussi liée à la remise d’une décoration aux personnels de l’État morts en service.

 

ajouter votre commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Code de vérification ANTISPAM * Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

To Top