Actualités

Le Major Christian Rusig cité à L’Ordre de la Nation

On se souvient, il y a près d’un an, le 26 novembre 2016, Christian Rusig, gendarme à Tarascon-sur-Ariège, a été tué après avoir été percuté par un automobiliste qui voulait échapper à un contrôle. 

Les hommages s’étaient alors multipliés et notre ami Olivier de Robert nous avait ému aux larmes dans sa chronique « Un homme est mort »

Le major Christian Rusig a déjà été distingué à deux reprises, à titre posthume. Il a été fait chevalier de la Légion d’honneur et il a reçu la médaille de la gendarmerie, palmes de bronze. Il a été aussi élevé au grade de chef d’escadron.

Ce mercredi 25 octobre 2017,  le Premier ministre, sur la proposition de la ministre des armées Florence Parly, a cité à l’ordre de la Nation* Le major Christian Rusig de la région de gendarmerie d’Occitanie.

« Le 26 novembre 2016, sur la commune de Tarascon-sur-Ariège (Ariège), engagé à la poursuite d’un véhicule suspect, est violemment et délibérément percuté par le conducteur de la voiture qu’il tente d’intercepter. Décède des suites de ses blessures.
A manifesté, à cette occasion, une totale abnégation et un sens du devoir dignes des vertus traditionnelles qui guident l’action de la gendarmerie nationale. »

*La citation à l’ordre de la Nation est, en France, un titre de reconnaissance, créé en 1917, généralement liée à la remise d’une décoration, soit à titre civil, soit à titre militaire — pour faits d’armes —, et actes de Résistance (depuis 1942). Elle est aussi liée à la remise d’une décoration aux personnels de l’État morts en service.

 

ajouter votre commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Code de vérification ANTISPAM * Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.

To Top