Politique

L’ours s’invite au Congrès de l’Association Nationale des Elus de la Montagne

Communiqué d’Alain DURAN, Sénateur de l’Ariège

Une forte délégation ariégeoise a participé au 33ième Congrès de l’Association Nationale des Elus de la Montagne qui s’est tenu à Forcalquier durant deux jours.

Bien entendu, la question des prédateurs s’est invitée lors des débats. Alain Duran, Augustin Bonrepaux et Frédéric Laffont, membres du Comité directeur de l’ANEM, ont contribué à la rédaction d’une motion.

« Les Elus de la Montagne demande au Gouvernement :

  • D’œuvrer prioritairement et de toute urgence à la restauration d’une concertation constructive, tant sur le loup que sur l’ours,
  • De défendre au niveau de l’Union européenne la légitimité des aides publiques accordées aux éleveurs, et une régulation pragmatique des prédateurs en tenant pleinement compte des perturbations qu’ils génèrent sur le secteur de l’élevage montagnard,
  • S’agissant plus particulièrement de l’ours :

De renoncer à toute réintroduction supplémentaire d’ours,

De veiller à une application plus scrupuleuse et satisfaisante du principe d’ »acceptabilité sociale » contenu dans la Convention de Berne et l’article 22 de la directive « Habitats » qui précise que la réintroduction n’ait lieu qu’après la consultation appropriée du public concerné. »

Cette motion a été votée à l’unanimité lors de l’Assemblée Générale et comme l’a rappelé Alain Duran, Sénateur de l’Ariège, aujourd’hui, il est urgent d’agir avant que la colère fort compréhensible des éleveurs ne se transforme en violence, dont on sait qu’elle n’a jamais rien apporté de constructif.

1 Comment

1 Comment

  1. Mercier

    3 novembre 2017 at 12 h 31 min

    Asinus asinum fricat

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Code de vérification ANTISPAM * Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.

To Top