Actualités

Observatoire départemental des Familles de l’Ariège « Etre parents d’enfants de 6 à 12 ans »

Depuis 2010, l’UDAF (Union Départementale des Associations Familiales de l’Ariège) s’est doté d’un Observatoire des Familles et organise une grande enquête annuelle auprès des familles de l’Ariège. L’objectif est de mieux connaître les réalités auxquelles elles sont confrontées afin de mieux défendre leurs intérêts et porter leurs voix dans les nombreux organismes dans lesquels l’UDAF les représente (CAF, CPAM, Commission de surendettement, Fonds Unique Habitat, etc.).

« Etre parents d’enfants de 6 à 12 ans »
menée en 2016 auprès des familles de l’Ariège.

 L’éducation des enfants âgés de 6 à 12 ans, les préoccupations des familles ariégeoises 

Âge de raison, âge scolaire, la période des 6-12 ans est caractérisée par un détachement du cercle familial au profit d’une socialisation avec les autres enfants et une autonomisation. Dans cette période intermédiaire entre la petite enfance et l’adolescence, les préoccupations et les besoins des parents sont spécifiques. 

 La scolarité et la gestion des écrans, les grandes préoccupations des parents

Les familles ont été nombreuses à répondre à l’appel de l’Observatoire Départemental des Familles. 3000 familles ont reçues l’enquête dans leur boite aux lettres sur le thème : Être parents d’enfants de 6 à 12 ans, 450 ont répondues. Les résultats de l’étude montrent que les parents d’enfants âgés de 6 à 12 ans sont particulièrement préoccupés par les questions liées à la scolarité au sens large, y compris le suivi des devoirs et à la gestion des écrans. 

 La gestion des écrans, un domaine sensible

Le fait d’être préoccupé par différentes dimensions de l’éducation des enfants est relativement courant et ne nécessite pas forcément le recours à une aide ou un soutien extérieur. Dans cette enquête, les sujets qui préoccupent beaucoup les parents sont également ceux sur lesquels ils ont prioritairement besoin d’être soutenus sur le plan éducatif.

La gestion de l’utilisation des écrans reste le domaine le plus sensible pour les parents ayant répondu à l’enquête et sur lequel le besoin de soutien est le plus fort. Il est vrai que ces dernières années ont été marquées par une croissance très importante des écrans et des nouvelles technologies, couplée à une autonomie accrue des jeunes sur ces outils. 

Les parents sont également nombreux à rechercher un appui extérieur pour les questions touchant à l’affirmation de leur autorité et la gestion des conflits dans la famille, ainsi qu’à la manière d’aborder les sujets délicats comme la mort, la maladie, la séparation ou la sexualité.

Synthèse des résultats : ICI

L’enquête 2017 (en cours d’analyse), porte sur le thème « Familles avec trois enfants et plus »

Source : UDAF

ajouter votre commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Code de vérification ANTISPAM * Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.

To Top