Politique

Le mouvement des Jeunes socialistes lance un appel en faveur de la LGV

Le 30 Juin 2017, le président de la République a annoncé que le projet de construction d’une Ligne à Grande Vitesse entre Bordeaux et Toulouse n’était plus prioritaire pour l’État.

Cette déclaration assène un grand « coup de massue » à ce projet évoqué depuis les années 1980. En 2002 de nouvelles études ont remis ce projet à l’ordre du jour. Malheureusement, ce n’est que dans les années 2010 que les initiatives se sont accélérées avec les différents arrêtés préfectoraux (2014-2015) et la Déclaration d’Utilité Publique en 2016. Des décisions qui ont permis d’espérer un rapide début des travaux, pour une mise en service prévue en 2024.

Près de 40 ans après le premier tronçon à grande vitesse (en 1981) et après la construction de 2591 km de voies, la région Toulousaine n’est toujours pas assurée de voir circuler un train à plus de 160 km/h (contre 320 km/h sur la LGV). Un Bordeaux-Toulouse est strictement aussi long qu’un Bordeaux-Paris ! Seules les métropoles Toulousaines et Niçoises sont actuellement à plus de 4h de train de la capitale. La ville rose, 4è me agglomération Française est plus éloignée de Paris que n’importe quelle gare située en dehors de notre région Occitanie (et des Alpes-Maritimes). Nous devons rajouter plusieurs heures de trajet pour rejoindre les différentes préfectures (+2h pour Rodez et Tarbes) qui sont « de-facto » très éloignées des centres décisionnels.

Un gain de temps d’une heure serait pour notre région une formidable opportunité. Alors que nous sommes l’une des régions les plus attractives et les plus dynamiques, où la population ne cesse de croître et qui possède des centres d’innovation très pointus, nous ne pouvons garder le transport aérien comme seul moyen de désenclavement. De surcroît n’oublions pas les emplois créés lors du chantier et lors de la mise en fonctionnement.

Ainsi afin de pérenniser le dynamisme de notre région et améliorer notre avenir, nous devons au nom de la jeunesse soutenir ce projet. Cela passe par notre engagement et notre persévérance notamment auprès des Assises de la Mobilité organisées par le gouvernement entre septembre et décembre, qui déterminera les futurs grands projets.

Parce que nous croyons à l’intérêt de la LGV Toulousaine pour notre avenir, mobilisons nous dès maintenant !!!

COMMUNIQUÉ DES JEUNES SOCIALISTES

Zoé Lafforgue Coordinatrice Régionale Occitanie

Manuel Soula
Secrétaire National à l’égalité des territoires

Dorian Lhez Animateur Fédéral de l’Ariège

Daniel Molina
Animateur Fédéral de la Haute-Garonne

Clément Lagarrigue Animateur Fédéral du Lot

Maxime Laffaille
Animateur Fédéral des Hautes-Pyrénées

Maël Cornus Animateur Fédéral du Tarn

Paul Murat-Craïs Animateur Fédéral du Tarn et Garonne

ajouter votre commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Code de vérification ANTISPAM * Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.

To Top