Education

Douctouyre : Les écoles du RPI en sursis

Le Regroupement Pédagogique de la Vallée du Douctouyre et certaines de ses écoles font partie des écoles probablement touchées par les projets de suppression de postes annoncées par l’Education Nationale il y a quelques jours sur le département. Les parents d’élèves et enseignants des écoles étaient hier à Foix devant l’Inspection académique comme 150 parents et élus de toute l’Ariège pour manifester contre la disparition à terme de leur école…

Le RPI du Douctouyre est un regroupement d’école et de communes qui réussissent depuis quelques années à maintenir un système éducatif de proximité dans cette vallée en déprise démographique depuis longtemps. Aujourd’hui les effectifs des classes sont très en deçà des effectifs « tolérés » par l’éducation Nationale (qui limite à 22 en moyenne sur le territoire l’effectif d’une classe pour qu’elle puisse fonctionner) Avec un effectif pour Vira de 18, Carla de 15, Dun de 12, Arvigna de 22 et Lieurac de 17, le RPI avoisine une moyenne de 16,8 enfants par classe. La moyenne Nationale se situe entre 23 et 25 élèves par classe.

Ce regroupement pédagogique (R.P.I.) avec les autres villages de la vallée : Arvigna, Dun, Calzan, Lieurac et Carla de Roquefort.

  • Ce R.P.I., ainsi que les activités périscolaires ALAE (ex CLAE) et ACCEM (ex CLSH), sont gérés par un SIVOM (participation de l’agglo) au niveau de la vallée.
  • Il existe un ALAE sur Arvigna, Dun et Lieurac (80 inscrits environ)
  • L’ACCEM fonctionne désormais en coopération avec la communauté de communes de Mirepoix les mercredi après-midi et pendant tout ou partie des vacances scolaires.

Alors oui, il est évident que les parents d’élèves s’inquiètent, que les élus cherchent des solutions. Même si certains protestent aujourd’hui avec une arrière pensée politique, on sait que les suppressions de postes emmènent la fermeture des écoles et inexorablement la mort des villages. Les enseignants des écoles du RPI ont des pratiques pédagogiques innovantes, les horaires d’accueil sont adaptés de 7h30 à 18h45 pour permettre aux parents  de s’organiser car leur lieu de travail est assez éloigné.

Pourtant l’Ariège est un département de montagne qui est quelque peu protégé et depuis un an la mise en œuvre de la carte scolaire permet l’identification des écoles publiques ou des réseaux d’écoles publiques qui justifient l’application de modalités spécifiques d’organisation scolaire, notamment en termes de seuils d’ouverture et de fermeture de classe, au regard de leurs caractéristiques montagnardes, de la démographie scolaire, de l’isolement, des conditions d’accès et des temps de transports scolaires. Mais cela suffira t’il ?

Il a même été demandé aux écoles voisines notamment au RPI de Rieucros-Tourtrol-Theilhet d’envoyer des élèves pour un moment pour faire face à cette situation à court terme pour envisager une action à plus long terme. Mais rien n’est simple car tout retombe sur le bon vouloir de certains parents d’élèves de faire le sacrifice à leur tour de la proximité…Mais le SIVOM propose de prendre en charge éventuellement les enfants des communes environnante qui viendraient sur les écoles du RPI.

les élus feront-ils appel sur Internet comme leur voisins du lot à des familles et leur proposer de les héberger pour sauver leurs écoles ?

L’équipe pédagogique, les parents d’élèves et les élus sont en tout cas motivés pour lutter contre cette disparition et envisagent toutes les solutions en attendant la décision qui sera annoncée en préfecture le 15 février prochain : inutile de vous dire même s’ils ne souhaitent pas être uniquement dans la contestation, qu’ils feront du bruit vers 15 heures devant les grilles du 2 rue de la préfecture.

Le site de l’école de Vira : http://pedagogie.ac-toulouse.fr/eco-mat-vira/

Crédits photo : Mélanie Z.

ajouter votre commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Code de vérification ANTISPAM * Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.

To Top