Histoire et Patrimoine

Les violoneux traditionnels entre Comminges et Couserans

Dans le langage familier, un «violoneux» désigne un violoniste médiocre, mais pas ici. Ces violoneux en question exécutent de la musique populaire, de la musique traditionnelle ou folklorique, ils ne possèdent pas forcément de formation classique en musique, mais ont appris d’autres violoneux.

Aujourd’hui parait la nouvelle publication d’Eth Ostau Comengés. Il s’agit d’un livre-DVD sur les violoneux de 4 villages de montagne : deux situés en Comminges (Fougaron et Herran) et deux en Couserans (Galey et Saint-Lary). 

Malgré les obstacles qui les séparent, qu’ils soient liés à la Géographie – la montagne de Cornudèra – ou à l’Histoire – depuis 1790 et un découpage contestable, une partie de ces villages est rattachée à la Haute-Garonne, l’autre à l’Ariège – le contact entre les habitants de ces quatre communes n’a jamais été coupé. 

C’est dans ce contexte qu’est née la volonté de mener à bien ce travail de recherche sur les violoneux de ces quatre villages et sur le rôle social qu’ils ont joué. Plusieurs personnes ont été mobilisés (historiens, linguistes, ethnologues, musiciens, élus et habitants) sous la direction de Pierre Rouch pour tenter de répondre à ces questions.

Quels étaient les fonctions, les statuts, la personnalité de ces violoneux ? Quels étaient les liens entre leur pratique musicale, le territoire, la société ? A partir de la connaissance de ce passé pas si lointain, se pose aussi la question de la relance de la pratique du violon traditionnel en Comminges-Couserans. 

Prix du livre-DVD : 15 € ; à commander sur www.oralitatdegasconha.net

ajouter votre commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Code de vérification ANTISPAM * Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

To Top