Mon métier en Ariège

France 3 Ariège : Laurent Winsback quitte la rédaction pour se consacrer à une nouvelle aventure

Après 23 ans  de journalisme, 18 ans à France 3 et  8 ans en Ariège, Laurent Winsback journaliste rédacteur au bureau excentré de France 3 Midi-Pyrénées en Ariège a décidé de se réorienter et d’abandonner le métier de journaliste…un appel de la forêt et du bien-être..

On le retrouvait régulièrement sur le terrain, à Montségur à six heures du matin par couvrir le solstice d’été ou sur d’autres terrains d’actualité plus communs, il couvrait avec Pascal Dussol l’actualité ariégeoise avec un certaine assiduité depuis plus de 8 ans depuis l’antenne de Foix. La vie, sa propre sensibilité et  la nature ariégeoise l’ont conduit peu à peu à découvrir une autre passion que celle du journalisme…

L’appel de la forêt

C’est donc depuis quelques jours que Laurent a quitté la rédaction pour se consacrer à la Sophrologie qui l’a progressivement attiré.

«Le processus s’est fait en plusieurs étapes» nous indique Laurent, « il y a 10 ans en 2008 j’ai été intéressé par les plantes médicinales et j’ai eu besoin  de voir ce qu’elles étaient et qui elles pouvaient être : alimentaires , medicinales …Et ça a été ma révolution et je n’ai plus vu la vie comme avant et j’ai trouvé plus intéressant que ce que devenait mon métier, que j’avais aussi choisit par passion»

«J’ai ainsi commencé une formation  autour de la santé de l’être humain et trouvé cette orientation – « santé » et lien entre les plantes et la santé de l’être humain – très intéressante. C’est surtout l’aspect émotionnel de la plante qui m’a intéressé, en lien avec l’endroit où elle poussaient. Après avoir enchainé des stages de bien être personnels, peu à peu je me suis éloigné de mon métier de journaliste et cela est devenu plus terne, plus alimentaire, plus assez authentique» 

Une nouvelle activité professionnelle en lien avec les plantes et la sophrologie

Laurent s’est ensuite  formé à l’approche sensible du végétal  pendant deux ans et au développement personnel dans la nature, et a expérimenté qu’il se passait des choses très révélatrices de ses propres blessures. Il a ensuite commencé à organiser des stages sur son temps libre où il était lui même l’animateur.

Ces derniers mois, Laurent à constaté, notamment avec l’épisode de la vidéo des « pseudo chasseurs cagoulés » qui souhaitaient reprendre la chasse à l’Ours et sa diffusion sur la chaine France 3 sans vérification, qu’il ne comprenait plus son métier. 

Une installation en Ariège d’ici six mois

Formé à la sophrologie depuis mars 2016, il s’installera en juin 2018, pour proposer des stages pour les citadins et bientôt pour les ariégeois. 

«Je veux mettre en place des stages de développement pour un public citadin baignés dans le stress et l’anxiété. Ces prochaines semaines,  je vais faire des salons du « Bien-être »  à Perpignan et à Toulouse

L’approche sensible du végétal et la sophrologie correspondent bien à la société hyper stressée dans laquelle on vit, son activité devrait donc intéresser un public assez nombreux.

Le premier stage aura lieu à Ornolac au Centre Point soleil …

Plus d’infos sur l’activité de Laurent : http://www.sophrologie-nature.com

 

 

ajouter votre commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Code de vérification ANTISPAM * Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.

To Top