Économie

Réforme de l’apprentissage, Paul-Louis Maurat souhaite des clarifications

Alors que le Gouvernement vient de présenter ses orientations sur la transformation de l’apprentissage, les Chambres de Commerce et d’Industrie, qui forment chaque année 80 000 apprentis et enregistrent 150 000 contrats d’apprentissage, sont mobilisées pour jouer un rôle actif dans le système apprentissage quels que soient le territoire et le niveau de formation.

Ainsi en Ariège, la CCI gère un Centre de Formation d’Apprentis (CFA) post Bac à l’IFCAP et vient de rejoindre les autres CCI d’Occitanie créant ainsi le 1er CFA en région (14 sites et plus de 5000 apprentis). Elle est satisfaite de constater une reconnaissance de la voie de l’apprentissage comme formation d’excellence notant avec intérêt que le financement de son CFA sera garanti puisque tous les contrats d’apprentissage seront financés, quels que soient le lieu et la taille de l’entreprise.

Désireuses de contribuer à l’amélioration du système Apprentissage dans notre pays en leur qualité d’acteurs majeurs, les CCI continueront à prendre une part active dans le développement et la simplification de l’apprentissage pour les entreprises et les apprenants par :

  • La simplification du lien contractuel entre l’apprenti et l’entreprise et une meilleure prise en compte des spécificités du travail (horaires, saisonnalité, entrées permanentes en formations…)

Le CFA de la CCI Ariège ouvrira dès 2019 la possibilité d’accès à des blocs de formations diplômants en accès permanents.

  • La sensibilisation des jeunes et du monde enseignant à l‘apprentissage dès la classe de 4ème.

Le CFA de la CCI Ariège démultipliera les possibilités de rencontre et de partenariat avec les collèges et lycées ou les demandeurs d’emplois. 

  • L’accès pour le grand public aux indicateurs de performance des CFA.

Avec pour le CFA de la CCI Ariège 92 % de réussite aux examens et 97 % d’emplois 6 mois après la sortie, la performance est au rendez-vous. 

  • La clarification du système des aides en faveur des apprentis et des entreprises.

Le travail d’information du Point Apprentissage de la CCI sera facilité et le lien sera fluidifié.

Avec cette réforme, les entreprises sont placées au cœur du système, le cadre juridique et le financement est simplifié, les démarches administratives sont assouplies.

Dernier vœu de la CCI Ariège : Que le gouvernement valide la nécessaire prise en compte des spécificités des besoins en apprentissage dans les territoires ruraux et dans les quartiers prioritaires. Dans ce cas des formations utiles et d’excellences pourront y voir le jour sans attendre.

ajouter votre commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Code de vérification ANTISPAM * Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.

To Top