Villes et villages

Lavelanet : Désamiantage de l’ancienne Maison de retraite, un chantier extrêmement réglementé !

Débutés en janvier, les travaux de désamiantage de l’ancienne maison de retraite suivent, étape par étape, une procédure extrêmement réglementée. La fin du désamiantage devrait intervenir au mois de juin pour la totalité du site, et laissera place à la démolition.

Situé en centre-bourg, sur un promontoire offrant un magnifique point de vue sur les Pyrénées, l’ancienne maison de retraite va prochainement laisser place à la nature… théâtre de verdure, terrasses suspendues, jardins partagés, les idées sont lancées, « mais le futur projet sera porté par les Lavelanétien(e)s, pour une utilisation citoyenne » indique Marc Sanchez maire. Il est question ici d’une reconversion profonde de Lavelanet. D’une opportunité de recomposer le tissu urbain de la ville dans une optique de développement durable.

Visite du chantier

Jeudi 29 mars, 1er édile, élus et techniciens se sont rendus sur place afin de faire un point sur le chantier en cours avec les entreprises référentes. Ces travaux ont été confiés au Groupement Pays d’Olmes Bâtiment et Benezech TP pour le désamiantage et Vidal Démolition pour la démolition proprement dite. Un coût, environ 950.000€ HT, dont 80% de subventions (deux fonds différents de l’État, Région Occitanie, Département de l’Ariège). Le bureau d’études Oméga Alliance fait le suivi de la maitrise d’œuvre, et CIBT participe en tant que coordinateur en ce qui concerne la sécurité et le code du travail. Car, il ne faut pas l’oublier, le désamiantage est une activité strictement réglementée : balisage des zones, interdictions d’entrées, zone de confinement, mise en place des unités de décontamination (5 sas ici), heures de travail fractionnées : pause de 20 minutes toutes les deux heures avec obligation de passer par 5 sas de décontamination, pas plus de 6h de travail par jour, et nécessité d’un personnel hautement qualifié. Sans oublier un suivi strict des process qualité… autant de processus parfaitement maitrisés par les professionnels intervenant sur le site. Quant à la démolition proprement dite, elle débutera au mois de juin.

Marc Sanchez a tenu à saluer le travail effectué. « On ne peut que féliciter les entreprises locales qui ont su se diversifier pour répondre aux besoins des collectivités au niveau innovateur. Ce qui permet en outre de favoriser l’emploi sur notre territoire. »

ajouter votre commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

To Top