Ariège sorties

14ème Nuit Européenne des Musées : trois sites touristiques d’Ariège ouverts au public – 19 mai

Le samedi 19 mai, trois grands sites d’Ariège, le Musée de la Préhistoire du Mas-d’Azil, le Palais des Évêques de Saint- Lizier et le Château de Foix ouvriront gratuitement leurs portes pour la nuit. L’occasion durant cette 14ème édition de la Nuit Européenne de découvrir autrement notre patrimoine.

Palais des évêques de Saint-Lizier

Cette année, le Palais des Évêques fête les 20 ans d’obtention du label UNESCO au titre des Chemins de Saint-Jacques. Afin de marquer l’événement, un concert gratuit sera donné à 21h par l’ensemble Antiphona sur le thème : « Les chemins de Saint-Jacques en Pays d’Oc ».

Sous la direction artistique de Rolandas Muleika, ce concert racontera le pèlerinage à Compostelle à travers la musique qui accompagnait le voyageur et ponctuait le chemin par diverses célébrations religieuses, hymnes et chants psalmodiés. Ce spectacle est donc un pèlerinage musical qui recréera les ambiances particulières de chacune des étapes du chemin à travers les différentes époques de l’histoire de la musique. On pourra y entendre des chants de troubadours, les airs ainsi que les motets des compositeurs languedociens tels que Guillaume Bouzignac, Étienne Moulinié ou Bernard-Aimable Dupuy.

Musée de la Préhistoire du Mas-d’Azil

Le Musée de la Préhistoire du Mas- d’Azil propose une visite gratuite de ses collections en soirée avec, à 21h30, une visite guidée de 45 minutes.

Mais surtout, chacun sera invité à résoudre l’énigme du Musée… Cette année, en le rangeant, les médiatrices ont découvert une lettre mystérieuse datant des années 1940 expliquant qu’un objet que l’on croyait à jamais disparu, était en fait caché dans le bâtiment. Le tout est de savoir où. On dit que quelques indices à la fin de la lettre permettraient de le retrouver…

Château de Foix

Lors de ce rendez-vous, la troupe des Belli Mercator proposera trois spectacles historiques totalement décalés. Dans leur chariote achalandée d’armes, de reliques et autres potions magiques, de drôles de marchands tenteront de vendre leur camelote.

Ils présenteront « à leur façon », les armes des guerriers médiévaux, armes de choc et armes d’hast. Ils tenteront ensuite d’écouler leur stock de saintes reliques et autres colifichets abordant ainsi, toujours avec humour, la vénération commune au Moyen-Âge des restes des Saints.

Enfin, une fois sous leur charme de bonimenteurs, ils distribueront leur catalogue parodique… Le public saura-t-il résister à la tentation de tout leur acheter ?

info@grands-sites-ariege.fr

ajouter votre commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Code de vérification ANTISPAM * Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.

To Top