Histoire et Patrimoine

1798-2018 – « Pleins feux sur la Màp » au Musée Aristide Bergès.

Créé par une association d’anciens ouvriers et de passionnés, le Musée Aristide Bergès est situé sur une ancienne usine à papier. C’est un lieu privilégié où l’on peut découvrir un patrimoine culturel et industriel qui reste une activité économique bien vivante en pays du Couserans : La fabrication du papier

Association Aristide Bergès (A.S.A.B.) a su conserver et protéger la machine à papier, la « Màp », de l’ancienne usine Bergès, devenue le fleuron des collections du Musée Aristide Bergès.

Avec son cycle complet de fabrication du papier, le seul conservé à ce jour dans un contexte muséal, elle est un véritable « unicum » dans le patrimoine industriel européen.

L’Association Aristide Bergès qui œuvre depuis plus de vingt ans pour la sauvegarde et la valorisation de ce patrimoine industriel, célèbre en cette année 2018, les 220 ans de l’invention de la toute première machine à fabriquer du papier en continu, inventée par Louis-Nicolas Robert en 1798.

C’est Pierre Bergès – le père d’Aristide – qui, en véritable pionnier, a introduit la toute première « Màp » dans la région. Il est le premier à installer dans son moulin cette innovation technique capitale qui fait entrer la fabrication du papier dans l’ère industrielle.

Il fait ainsi de la papeterie Bergès le berceau de l’industrie papetière du Couserans, industrie qui a été pendant de nombreuses décennies le poumon économique de ce territoire.

Pour fêter cette invention révolutionnaire et cette machine qui exerce encore aujourd’hui une puissante fascination, le Musée Aristide Bergès organise, pendant deux ans, des manifestations de nature différente qui composent l’opération.

Voici d’ores et déjà le programme pour 2018 :

Samedi 19 mai 2018, de 19h.00 à minuit : Nuit européenne des Musées

La « Màp » révélée 

….par le regard de René Stinville, concepteur lumière.

19 et 20 mai 2018, de 14h.30 à 18h.30 : Journée européenne des Moulins

Samedi 14 juillet 2018, 22h.30Spectacle son et lumière

« Confidences d’une machine à papier»

Création par René Stinville, concepteur lumière

La « Màp » remonte pour nous l’horloge du temps et pour nous…. elle se souvient !

Du vendredi 20 juillet 2018 au lundi 27 août 2018 : Exposition L’Art à l’usine 

« Nuée blanche » Par Emmanuelle Radzyner

Appréhender un lieu par l’accumulation, l’investir d’un objet fabriqué qui se multiplie, se l’approprier par l’envahissement d’un espace, tels sont les réflexions qui définissent la démarche artistique d’Emmanuelle Radzyner.

Avec une grande maîtrise dans l’art de la transformation du papier, cette plasticienne grenobloise réalise des installations éphémères, spécialement conçues pour les lieux qu’elle investit et adaptées à leur histoire.

Quoi de mieux qu’une ancienne papeterie qu’elle a décidé d’investir par des envolée d’oiseaux jaillissant pour révéler son talent !

Ouverture de l’exposition, tous les jours, même le mardi et jours fériés,   de 14h.30 à 18h.30

15 et 16 septembre 2018 :  Journées européennes du patrimoine et Journées européennes des Moulins de France. Année Gutenberg 2018

La typographie à caractères mobiles de l’époque de Gutenberg, démonstration typographique des caractères mobiles, présentation par des professionnels de l’imprimerie.

Samedi 15 septembre 2018 : de 14h.30 à 18h.30

Dimanche 16 septembre 2018 : de 09h.00 à 18h.30.

Musée Aristide Bergès, Arts graphiques, Imprimerie
Chemin des papetiers – Prat du Ritou
09190 Lorp Sentaraille

05.61.66.13.97 / aab@aab.asso.fr / www.aab.asso.fr

ajouter votre commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Code de vérification ANTISPAM * Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.

To Top