Tourisme et loisirs

Tourisme en Ariège : Un mois de mai en deçà des attentes des professionnels

L’activité du mois de mai 2017, appuyée par une météo favorable, avait lancé positivement l’activité touristique de l’année précédente. Cette année, malgré les jours fériés et les weekends prolongés, les professionnels estiment pour la plupart une activité en baisse.

Le temps perturbé avec de fréquents orages, un épisode tardif de neige, des températures fraîches ou tout juste de saison, ainsi qu’un déficit d’ensoleillement ont marqué ce mois. Cette météo changeante a sans nul doute influencé les comportements de la clientèle, ce qui n’a pas avantagé les professionnels.

Ainsi, plusieurs hébergeurs notent des annulations de réservations dues aux conditions météorologiques. La clientèle printanière, qui apprécie à l’accoutumée les activités de pleine nature, s’est dirigée vers les lieux de visites abrités. Les gestionnaires de sites enregistrent une augmentation de leur fréquentation.

Le mois de mai a été riche en manifestations qu’elles soient culturelles, sportives et de terroir, attirant une clientèle fidèle et de proximité.

Du coté des hébergements, la méteo et les grèves ont impacté la fréquentation

41% des hébergeurs estiment leur activité en baisse par rapport à mai 2017, qui rappelons le, avait été un mois satisfaisant et ensoleillé. Ils l’expliquent par les mouvement sociaux et les conditions climatiques qui ont pu freiner les déplacements. Le ticket moyen reste identique à celui de l’année précédente

Une exception pour les propriétaires de meublés de tourisme, puisque 45% estiment leur activité équivalente à l’année précédente. 

Des résultats différents pour les activités couvertes ou en extérieur

La moitié des gestionnaires des sites de visites sont satisfaits de leur activité. En effet, les sites proposant des activités en extérieur ont souffert des conséquences de la mauvaise météo et enregistrent une baisse de leur activité. A contrario, les sites couverts connaissent une augmentation de leur activité, accueillant une clientèle en recherche d’activités abritées.

Offices de Tourisme Un bilan mitigé

Les offices de tourisme notent une baisse de la fréquentation par rapport à l’année précédente. C’est la clientèle française qui parait en plus forte baisse.
Le mois maussade a fortement impacté les demandes des clientèles en recherche d’activité.

Les manifestations organisées durant ce mois ont dynamisé les ventes des offices de tourisme ayant une boutique.

Commerces et artisanat

Les commerçants et artisans estiment leur activité équivalente à l’année précédente. Le montant du panier moyen des consommateurs est identique à l’année précédente.

Perspectives du mois de juin

Les perspectives pour le mois de juin sont encourageantes puisque un professionnel sur deux prévoit un niveau d’activité de moyen à bon malgré des réservations encore timides pour la saison estivale.

A noter que les vacances scolaires d’été débutent dès ce mois de juin pour certains de nos voisins européens.

L’objectif de la note de conjoncture est de déterminer les ressentis sur la période écoulée et les tendances du mois à venir à partir de l’opinion des professionnels interrogés. Ces résultats ne peuvent en aucun cas se substituer aux analyses quantitatives et qualitatives.
Les résultats présentés sont issus d’une enquête en ligne via la plateforme AriègeStats, menée du 29 mai au 08 juin 2018 sur 1015 professionnels

Partenaires : Offices de Tourisme, Gîtes de France, AAA-Ariège Attractivité, CCI, Comité Régional du Tourisme d’Occitanie

Observatoire Touristique
de l’Agence de Développement Touristique Ariège-Pyrénées Edwige Danjou-Martinez
Tel. 05 61 02 06 96 – observatoire@ariegepyrenees.com

ajouter votre commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Code de vérification ANTISPAM * Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

To Top