Actualités

Cécile Dupont, Directrice de la Gazette Ariégeoise : « un jour, ici en Ariège, tout ce que vous voyez autour de vous n’aura pas de prix !

ceciledupontNée à Paris, en 1968, d’origine ariégeoise, plus exactement de la vallée de la Barguillère où elle revient pour s’asseoir sur les bancs de l’école élémentaire de Ganac. La classe unique,le poêle crachouillant, la plume Sergent Major. Puis collège et lycée à Foix. Une jeunesse classique des 80 ». Le ski à « Bonascre », les châtaignes, les tustets, « l’Invaders » le bac révisé « chez Roumieu ». Mais des étés en mer, dans les ports de la Méditérrannée occidentale. A Toulouse ensuite un BTS commerce international au lycée Ozenne, et une licence d’Histoire au Mirail « parce que rien ne remplace la culture universitaire ». Et puis la presse, très jeune. Si jeune que pour tous, elle est juste « Cécile ». La Gazette Ariégeoise, fondée par Pierre Farré en 1944, est rachetée par son père Jean-Félix Dupont, routeur de presse parisien et imprimeur. Ils travaillent côte à côte jusqu’en 1996, date à laquelle elle poursuit seule le développement du titre.

En 2009, la Gazette Ariégeoise (65e année) est un média indissociable de l’actualité de l’Ariège. La version papier est épaulée par le site internet conçu comme un média indépendant ainsi que l’édition de guides (restos et bonnes tables), de compilations (mémoires d’Ariège, Cibet de Cinglat) et de hors série thématiques gratuits avec le dernier né au succès appuyé : le «balades et randos en Ariège ». Depuis près de 20 ans, travaille avec une équipe fidèle (6 personnes plus les correspondants), soudée autour d’un projet et consigne sur le papier,avec humilité et exigence, petits et grands bonheurs d’une terre sans cesse en mutation. Une aventure qu’elle considère autant « humaine, qu’éditoriale et économique ». A 41 ans, elle est restée pour tous « Cécile » . Juste : Cécile de la Gazette.  Ses hobby ? le désert et la préhistoire.

« je vous dis qu’un jour, ici en Ariège, tout ce que vous voyez autour de vous, l’eau, la terre, l’air, la fraîcheur, ça n’aura pas de prix. Nous serons des privilégiés de pouvoir y vivre » Cécile Dupont – août 2009 pour Azinat.com.

2 Comments

2 Comments

  1. claret

    1 septembre 2009 at 19 h 25 min

    bonjour, je vous félicite pour votre impartialité.<Vous avez rendu compte des courses d’Auzat dans votre édition du 28aout. Vous avez noté qu’Eric Destrade eu la 5eme place,ce qui est la vérité; La dépèche a noté un autre nom . Si l’on se met a tripatouiller pour des bricoles , que va t on faire pour les grandes!!

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

To Top