Actualités

Bénaix, un haut lieu de mémoire

Bénaix, un haut lieu de mémoire Ariège ¨Pyrénées

Vous serez accueillis par Richard Pigelet, médiateur au musée de Montségur. Il vous emmènera à la découverte d’un lieu de mémoire étroitement lié à l’histoire de Montségur et du catharisme.

Au départ de la mairie, vous partirez pour une heure et demie de marche historique jusqu’au site du « Pas de las Portas », cité comme le point de rencontre entre l’évêque cathare du Toulousain, Guilhabert de Castres et le célèbre seigneur de Montségur, Raymond de Péreille à l’automne 1232.

Pour comprendre cet évènement, il faut le resituer dans son contexte. La croisade royale aboutit, en 1229, au traité de Meaux-Paris qui règle le sort du Languedoc. Si le comte de Toulouse est contraint de signer ce traité, de nombreux seigneurs locaux choisissent, eux, de défendre la cause cathare en devenant « faydits », dépossédés de leurs terres. Profitant de cette victoire le pape lance alors une véritable traque contre les hérétiques. C’est le début de la clandestinité…

Á l’automne 1232, un évènement important se produit non loin de Montségur. Aujourd’hui, nous connaissons le déroulé de cet épisode grâce aux registres de l’Inquisition qui relatent en détail les interrogatoires des habitants de Montségur. On y apprend que Guilhabert de Castres, évêque cathare du Toulousain accompagné d’un cortège de religieux, rencontre Raymond de Péreille au « Pas de las Portas », proche du castrum de Massabrac sur l’actuelle commune de Bénaix. Le lendemain, l’évêque du Toulousain et son escorte entrent dans Montségur. Ils demandent à Raymond de Péreille de les accueillir afin que Montségur devienne le « siège et la tête » de l’Église cathare. Raymond de Péreille hésite mais finit par accepter de braver l’autorité du pape et du roi de France pour protéger les hérétiques. Cette décision participe bien évidemment à sceller le destin de Montségur en mars 1244.

Le rendez-vous est à 14h à la mairie de Bénaix, n’oubliez pas vos chaussures de marche. Le tarif est de 2€.

Les prochains rendez-vous du Pays d’art et d’histoire :

Samedi 26 octobre à partir de 11h, Emeline Grisoni, chargée de mission patrimoine au Pays d’art et d’histoire, vous emmène à la découverte de la production de vitraux de la manufacture Gesta à l’église de Troye d’Ariège. Possibilité de déjeuner sur place, suivie d’une promenade avec Claire Mas, habitante du village, à la découverte du patrimoine non protégé (départ 13h30, 3h de marche, prévoir des chaussures de marche). Rendez-vous à l’église à 11h, tarif 2€.

Lundi 11 novembre à Montferrier à 11h15, intervention de Patrick Roques, chercheur au service Connaissance du patrimoine du Conseil Régional de Midi-Pyrénées, autour du monument pour évoquer son histoire, ses caractéristiques et le contexte. Rendez-vous au monument aux morts. Tarif 2€

ajouter votre commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

To Top