Histoire et Patrimoine

La Chapelle des Cazazils, chez nos voisins audois

La Chapelle des Cazazils Aude Ariège Pyrénées

Le hameau des Cazazils apparaît dans la liste des possessions octroyées par Gui III de Levis à son fils avec la création de la seigneurie de Lapenne. Dès la première esquisse de la formation du département, en 1792, Cazazils fut absorbé par la localité de Lafage, plus peuplée.

2« Thibaud de Lévis, deuxième fils de Gui de Lévis III, seigneur de Mirepoix, et d’Isabelle de Marly, reçut, lors du partage de la succession paternelle, fait avec ses frères les 5 novembre et le 12 décembre 1300, la moitié de Mazerolles et de la ville de Mirepoix, le moulin de Baron, la baronnie de Lapenne, (qui comprenait les lieux de Manses, Teilhet, Vals el Moncalin, Saint- Felix , Euque, Pouech-Grimaud, Cazasis ; les seigneuries de Plaignes, Signalens, Lignerolles, Orsans, Escueillens, Corbières, Courtauly, Saint-Benoît, Tournebouch ; les fiefs de Caudeval, de Roumengoux, une part sur les fiefs de (Cavanac et d’Alquier ; une partie des forêts de Bélène el de Plénefage; Toutes ces possessions étaient distraites de la terre du Maréchal. » (Gui de Levis Mirepoix, Maréchal de de la Foi).

« Ount es anat ? Soun anat as Cazazils ! »
Dicton Mirapicien D’après Michel RIVIERE (Historien)

La Chapelle des Cazazils est répertoriée dès 1317 comme église « succursale » de Mirepoix lors de la création de son diocèse, et également en 1387 dans le répertoire du prévôt de St Etienne de Toulouse comme payant une redevance au chapitre de la cathédrale de Toulouse d’une géline et 6 sols toulousains.

On sait très peu de choses sur l’église qui est dédiée à la Sainte-vierge, jusqu’en 1731, date à laquelle elle fut visitée pour déterminer les réparations incombant à l’évêque de Mirepoix.

Dans les registres paroissiaux (AD 11) est notée la consécration d’une : « cloche appelée S. Therese de Cazazils fut bénie par permission de Mgr l’Evêque (Monseigneur François Honoré Casaubon de Maniban de Mirepoix), soutenue par M. Gleize et Dame de Ponillaimos de Rouvaïrolis (parrain et marraine) dans l’église de Cazazils, le 15 septembre 1726, par nous, soussigné Chayla prêtre».

Cependant, Philippe JEGGU, habitant des Cazazils et adhérent de l’association « Les amis de la Chapelle des Cazazils » depuis sa création, a réalisé des photos de l’unique cloche dont est dotée la chapelle, révélant le fait qu’il ne s’agit pas de celle « sainte Thérèse ». Celle-ci est daté de 1675 et est consacrée à Saint Martin.

« ihs ma s martine ora pro nobis – jesus marie saint martin priez pour nous« .

 

dfd

blason

Le blason est sculpté dans un bloc de pierre (écu de pointe portant trois chevrons de sable surmontés de la crosse et la mitre) encastré dans la paroi. Selon Roger Hyvert (AD11- 1947), ce blason répond aux armes de Philippe de Lévis, mécène et évêque de Mirepoix (1497-1537) auquel il attribue une rénovation de la chapelle au début du 16eme S

Un autre blason mais avec les attributs épiscopaux inversés (mitre à gauche et crosse à droite), est grossièrement inséré dans la paroi qui lui fait face.

 

fdq

Une visite effectuée en août 2014 par le personnel des Monuments Historiques a permis d’évaluer des objets et ornements liturgiques des 17e et 18e siècles qui mériteraient un classement au titre d’Objets du Patrimoine. La richesse de ces objets suggère qu’à cette époque la paroisse des Cazazils fut richement dotée.

Insolite : 

7On observe des phénomènes étranges la nuit de la lune rouge autour de la chapelle. Les bretons appelle ça un Korrigan.

Voilà pour l’histoire de la Chapelle. Aujourd’hui, malheureusement, un litige oppose l’association « Les amis de la Chapelle des Cazazils » et la mairie de Lafage.

En effet, d’important travaux doivent être effectués sur la charpente et la toiture. Après délibération du conseil municipal, une demande de subvention à donc été effectuée en 2014 auprès du sénateur et du député et un crédit de 33000 euros a été octroyé. En octobre 2015, au grand dam de l’association, une partie du conseil municipal conteste la délibération et abandonne les démarches.

A ce jour donc, l’accès à la Chapelle est interdit et les crédits bloqués dans les tuyaux. Il seront perdus en 2019 si la situation ne se débloque pas.

Pour plus d’informations sur la Chapelle : www.facebook.com

Pour joindre l’association : lesamisdelachapelledescazazils@laposte.net

crédit photos : Philippe JEGGU

ajouter votre commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

To Top