L'invité.e de la semaine

Les invités de la semaine : Marcel Ricordeau et Jacques Renoud « Stop Mine Salau » dernière partie

La mine de Salau, sujet polémique s’il est en Ariège, et son cortège de communiqués, de vérités et de contre-vérités, de défenseurs et d’opposants… 

Pour y voir un peu plus clair et suite à certains communiqués que nous avons passé dans nos colonnes, nous avons voulu donner la parole à l’association « Stop Mine Salau ». Nous avons donc reçu dans nos locaux deux des Co-Présidents et fondateurs : Monsieur Marcel Ricordeau et Monsieur Jacques Renoud.

Après avoir abordé l’historique de l’exploitation de la mine et la polémique sur la présence d’amiante, la protection de l’environnement, il est question aujourd’hui des taux – supposés ou non- de tungstène et d’or contenus dans la mine.

Pour les co-présidents, il est aberrant d’annoncer des taux de tungsten et d’or en outre assez énorme, puisque aucune recherche n’a commencé. Les seuls documents existant sur le potentiel du gisement sont des documents du BRGM (Bureau de Recherches Géologiques et Minières) et de la l’ancienne SMA (Société des mines d’Anglade) qui indiquent 3000 t de tungstène et beaucoup d’amiante « non prédictive » et d’arsenic !

Le taux présumé de 2% est faux ; les teneurs exploitées étaient plutôt, de 1976 à 1986 de 1%, c’est seulement dans les derniers mois d’exploitation, en 1986, lorsque la direction a donné l’ordre de « piller » le gisement, que les teneurs du minerai extrait ont pu atteindre 2% voire plus. En terme de teneur, si l’on compare à certaines mines d’aujourd’hui où on exploite à des teneurs de 0,3%, les teneurs étaient effectivement élevées. Mais ces exploitations produisent trois fois plus de déchets et utilisent trois fois plus de produits de traitements, trois fois plus d’énergie….

En ce qui concerne de prétendus travaux scientifiques qui démontreraient que le minerai, particulièrement riche en tungstène, est également riche en or (supérieur à 5 g/t) !!!  ce qui préserverait la future exploitation des fluctuations sur le cours du tungstène, et garantirait l’économie du projet sur le long terme, messieurs Ricordeau et Renoud expliquent que la SMA avait cherché à l’époque à récupérer l’or – environ 1g par tonne  – mais n’était jamais arrivée à récupérer à la fois l’or et le tungstène

L’association Stop Mine Salau organise, avec ses soutiens, Couflens Salau Demain, Le Comité Écologique Ariégeois, APRA Le Chabot, Monnaie 09, ATTAC 09, Solidaires 09, Les Faucheurs Volontaires 09, Les Urgentistes du Climat, Zad-31, ADDEVA 81, ANPER-PY, Le CIAPP, Les Amis de la Terre MP, France Nature Environnement Midi Pyrénées, Ban Abestos France, Association Henri Pézerat, José Bové, EELV, La France Insoumise, Le Coucou, … une marche citoyenne le 07 avril 2018 à Saint Girons.
Rendez vous à 10h sur le parking du Centre Aquatique de Saint Girons.
Cette marche citoyenne a pour but d’informer les populations sur les problématiques actuelles
du PERM de Couflens concernant les recherches minières à Salau et notamment :
– Sur la présence avéré d’amiante à Salau confirmée récemment par Géodéris.
– Sur l’irrespect des règlementations et des législations par les acteurs du PERM avec une certaine complicité de l’administration.
– Sur le rachat de Variscan Mines SAS par Apollo Minerals Ltd – dans les faits par Juniper Capital Partners Ltd, une société offshore basée aux Îles Vierges, aujourd’hui, le plus important actionnaire d’Apollo Minerals Ltd.
– Sur la violation, délibérée, de la zone de protection du gypaète.
3 Comments

3 Comments

  1. Rieu Mias Annie

    4 avril 2018 at 13 h 00 min

    Est ce que vous allez publier le point de vue des pro-per.
    Quelle rigolade ces monologues. Je ne savais pas que sur place nous avions des « sachants »dans tous les domaines. On se demande, pourquoi en 3 mandats ils n’ont pas mis leurs soi-disant compétences au service des habitants, préférant sans doute garder leur pré-carré.
    Je m’esbaudis de leurs mensonges et approximations notamment sur la présence de PCB dans les tranfos. 20 ans pour s’en apercevoir et soi-disant interpeller Mme la préfète par courrier….

  2. Pingback: La mine de Salau, sujet polémique s’il est en Ariège, et son cortège de communiqués, de vérités et de contre-vérités, de défenseurs et d’opposants…

  3. Laurence Guerrey

    Laurence Guerrey

    5 avril 2018 at 9 h 34 min

    Bonjour, et merci de votre message. Nous sommes tout à fait disposés a entendre et diffuser un autre point de vue. Vous pouvez nous joindre par mail rédaction@azinat.com pour nous donner vos coordonnées et nous vous contacterons.
    Cordialement

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Code de vérification ANTISPAM * Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.

To Top