Action publique

Le CIAS engagé dans la construction d’un Pôle Petite Enfance en Pays d’Olmes

Le projet de construction d’un véritable Pôle Petite Enfance entre en phase opérationnelle, suite à une réflexion menée par le Centre Intercommunal d’Action du Pays d’Olmes (CIAS) en concertation avec les partenaires: Caisse d’Allocations Familiales (CAF), Service Départemental de PMI (Protection Maternelle et Infantile)

La réflexion a, aussi, fait apparaître une volonté de réunir en un seul et même lieu les 3 fonctions d’accueil possibles sur le Pays d’Olmes: crèche collective, accueil familial, relais assistantes maternelles (RAM) et d’y adjoindre un Lieu d’Accueil Enfants Parents (LAEP). Ce regroupement permettra une mutualisation des espaces et optimisera la gestion quotidienne.

Le Pôle Petite Enfance sera implanté en lieu et place de la Maison de la Petite Enfance, rue Charles Péguy à Lavelanet. Après l’avis positif du conseil communautaire de la Communauté de Communes du Pays d’Olmes (CCPO), ce projet a été proposé et voté à l’unanimité par les membres du conseil d’administration du CIAS.

A l’occasion de cette séance déterminante, tous les services concernés par le projet avaient été conviés par le Président : Direction CCPO / Coordination CIAS / Pôle Projet / Service Juridique / et bien évidemment la coordination du service Petite Enfance, pour une présentation la plus claire et détaillée possible à l’ensemble des membres.

Ce pôle regroupera 4 services :

– La Crèche collective pouvant accueillir 31 enfants (28 actuellement),
– L’Accueil Familial pour lequel 22 places sont prévues (20 à ce jour) et 7 assistantes maternelles,
– Le Relais Assistantes Maternelles,
– Un Lieu d’Accueil Enfants Parents.

Le marché de maîtrise d’œuvre relatif à la démolition et à la reconstruction a été lancé début mai pour un montant prévisionnel de travaux de 1 035 000,00 €.
Le plan de financement prévisionnel prévoit un autofinancement de 20 % soit 207 000 euros, les 80 % restant étant subventionnés par la Caisse d’Allocations Familiales, l’État, la Région Occitanie et le Conseil Départemental de l’Ariège.

Dans l’attente des premières esquisses c’est tout le personnel des services petite enfance qui est associé, et travaille à la continuité des services dans l’attente de ce nouvel outil de travail. La « première pierre » devrait être posée en mars 2019.

Source CCPO

ajouter votre commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

To Top