Sport

Antoine Biard, 36ème à la diagonale des fous à la réunion !

Parti il ya quelques jours à la Réunion pour concourir au raid les plus endurci de la planète. Ce matin , il arrive 36ème sur plus de 3600 compétiteurs et fait honneur au département.

La diagonale des fous (Le Grand Raid) a Saint-Denis de la Réunion, même si on n’est pas adepte du trail en montagne, tout le monde en a entendu parler. Course mythique qui se déroule à la Réunion, le Grand-Raid ou Diagonale des Fous est longue de 165 km et propose 9 576 m de Dénivelé positif.

Un  projet fou d’Antoine Biard qui souhaitait tester ses capacités sur ce parcours. Parti avec le dossard 1928, après quelques 31 heures de  course il arrive 36ème.

«La diagonale des fous … un rêve depuis que j’ai commencé le Trail il y a 8ans.
Au début cela me pensais inimaginable un tel effort.
La passion, la progression, l’écoute de son corps, l’entraînement m’ont permi d’être au départ de cette 26eme édition.
Une telle chance d’être là dans cette ambiance de fête avec 3000 coureurs et près de 25000 spectateurs.
Comme à mon habitude j’ai fais ma course et non la course. C’est ma vision de voir ce sport et cela me permet de mieux vivre les épreuves.
Les difficultés se sont succédées, les paysages grandioses , des grosses variations de températures , une chaleur humides avec 38 degrés dans le cirque de Mafate, le rempart du Maido et ses 1900d+, le chemin des anglais et la descente finale du Colorado sous une grosses averse tropicale durant le 2ème levé de soleil de la course.
Une aventure exceptionnelle vécu sans grande souffrance si ce n’est le manque de sommeil en fin de course. A rééditer…»

Le Grand Raid est le principal ultra-trail organisé sur l’île de La Réunion, département d’outre-mer français dans l’océan Indien. Organisée au mois d’octobre, probablement l’une des plus difficiles du monde dans son genre, l’épreuve consiste en la traversée de l’île.

Son départ est donné dans le sud de l’île, à Saint-Pierre. Les presque 2 800 concurrents entament ainsi la course par l’ascension du massif du Piton de la Fournaise. Ils poursuivent ensuite leurs efforts dans les cirques naturels de l’île, parmi lesquels Cilaos et Mafate. L’arrivée est jugée après environ 22 h de course pour les meilleurs, au stade de La Redoute, à Saint-Denis. De fait, les participants traversent donc l’île du sud-est au nord-ouest en passant par les Hauts. Vus la distance et le dénivelé positif, cette course a le surnom de Diagonale des Fous.
 

Photo Antoine Biard au départ : Runaid

 

ajouter votre commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Code de vérification ANTISPAM * Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

To Top