Santé

Les enjeux d’un Centre de santé débattus en réunion publique

Marie Piqué Vice-présidente de la Région Occitanie en charge des solidarités, des services publics, de la vie associative et du logement était à Lavelanet mercredi 17 octobre à l’invitation de Richard Moretto maire du Sautel.

Un objectif, après une rencontre informelle en mairie avec les professionnels de santé et élus, débattre avec les Lavelanétiens et habitants du Pays d’Olmes de l’intérêt de la création d’un centre de santé.

Pour Richard Moretto initiateur du projet, « l’état de santé du Pays d’Olmes nécessite plus qu’un changement d’approche, mais de modèle. Posée depuis longtemps, la problématique devient urgente. » Et en effet, précise le Dr Paubert « 13 généralistes sont installés en Pays d’Olmes ; dans 6 mois – un an, deux s’en vont. Dans les cinq ans, la moitié aura pris sa retraite… »

La désertification médicale est un problème récurrent et problématique dans de nombreux territoires français. Alors pour lutter contre cet état de fait, Richard Moretto étudie la possibilité de créer un Centre de santé en Pays d’Olmes. Dans de tels établissements, les médecins sont salariés de la collectivité, « on leur enlève la contrainte de la bureaucratie » souligne le maire du Sautel et « ils peuvent de plus s’appuyer sur un secrétariat commun. » Autre élément pouvant intéresser de jeunes praticiens à qui la collectivité pourrait accorder une bourse durant leurs années d’études (pour deux médecins), la mise en lien avec les hôpitaux locaux.

Ainsi, au lieu d’envoyer leur patientèle consulter des spécialistes sur Toulouse, ces généralistes travaillent en lien étroit avec les spécialistes locaux. L’installation d’un Centre de santé permet en outre de désengorger les urgences, de permettre aux personnes ne disposant que de peu de moyens financiers de bénéficier du tiers payant. Pour Marie Piqué, « ce projet peut-être une bonne solution pour enrayer le problème de désertification médicale. » La Vice-présidente de la Région Occitanie soulignant : « le service public est un enjeu majeur dans nos territoires. » Après avoir remercié Marc Sanchez pour son accueil, elle soulignait : « le Centre de santé doit fonctionner avec tous les autres pôles de santé. Ce qui compte, c’est de répondre aux besoins. Nous n’opposons pas le libéral au public. Des complémentarités sont à trouver. » Des propos approuvés par le Dr Paubert glissant : « il n’y a pas d’opposition exprimée ; la solution des médecins salariés est une alternative à la désertification. »

Marc Sanchez s’est dit  « heureux que la Région impulse une dynamique. On parle d’un bassin de vie de 20 – 25.000 personnes. Nous devons nous en soucier, imaginer de nouvelles solutions, et pourquoi pas celle de médecins salariés. D’autant que nous avons un hôpital ; bientôt nous l’espérons tous, un nouvel établissement sur les terrains achetés voici peu par la mairie.»

En France, 2000 centres de santé ont été créés ces dernières années. « En deux ans, le centre s’équilibre »a expliqué Marie Piqué indiquant que la Région accompagne et met des financements, dont un coup de pouce supplémentaire pour l’aménagement du matériel dans les centres de santé. « Porteur d’une ambition, d’une politique forte », Richard Moretto, tout comme les élus présents entendent « construire le projet avec tous, mais aussi avec les citoyens inquiets de la désertification médicale qui pointe à l’horizon. »   

Source : Mairie de Lavelanet

ajouter votre commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Code de vérification ANTISPAM * Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

To Top