Action publique

Pose de la première pierre de la caserne de Gendarmerie de Lavelanet : un « acte fondateur » pour la Préfète

Chantal Mauchet, préfète de l’Ariège, le Colonel Wanecque et Marc Sanchez maire de Lavelanet ont posé, ce vendredi 21 septembre à 11h, la première pierre de la future caserne de gendarmerie de Lavelanet sur le chantier, rue Napoléon Peyrat.

«Je suis ravie d’avoir été invité » a glissé la Préfète, avant de se tourner vers le maire de Lavelanet : « on a senti votre émotion, votre dynamisme, toute votre volonté.»  

« Une synergie État, gendarmerie, Mairie, en faveur de cette construction»

C’est donc en présence d’élus de la majorité, du territoire, de la sous-préfète de l’arrondissement de Pamiers Agnès Bonjean, du Colonel Didier directeur du SDIS, du commissaire divisionnaire Christine Bertrand (Directrice de la Direction Départementale de la Sécurité Publique), du directeur du CHIVA-Lavelanet Jean-Marc Viguier et de Bénédicte Taurine Députée qu’a eu lieu la pose de cette première pierre. « Merci de m’avoir invité. C’est très émouvant ; on sait que l’on débute quelque chose aujourd’hui ; c’est un acte fondateur», a indiqué la Préfète alors qu’elle posait la première pierre. Pour Marc Sanchez, « ce que nous fêtons aujourd’hui, c’est la poursuite d’un service public qui va permettre à nos gendarmes de poursuivre leurs missions dans un cadre plus adapté et modernisé. C’est un acte, certes symbolique, mais cet acte donne confiance à nos concitoyens pour qui la sécurité est un enjeu important de qualité de vie, et qui complète le triptyque que nous portons santé (avec le futur hôpital, sécurité, et bien-être avec la rénovation d’abord et ensuite la construction de la piscine municipale couverte qui pourrait intervenir en début d’année). Les élus du groupe majoritaire se joignent à moi pour remercier une nouvelle fois les services de la préfecture et ceux du colonel Waneque pour leur engagement et leur disponibilité envers notre Ville comme pour le Pays d’Olmes.» Salle d’honneur de l’Hôtel de Ville, Chantal Mauchet a rappelé: « l’État a consacré 1/3 des 3M d’euros de cette construction. Je remercie très chaleureusement Mr le Maire de Lavelanet, sa Ville pour leur investissement envers nos gendarmes. » Propos relayés par le Colonel Wanecque : le projet a eu des hauts et des bas, mais aujourd’hui, le chantier est lancé. Dans 19 mois, la brigade de Lavelanet pourra travailler dans des locaux adaptés, et les familles seront logées dans un bel endroit » (la future ancienne gendarmerie date de 1957. «  Bien que porté par la seule municipalité de Lavelanet avec regret je le dis ici même, ce projet est un projet de territoire qui profitera à tous nos concitoyens du Pays d’Olmes » a conclu Marc Sanchez. Concernant les travaux, le Colonel Wanecque a souligné : « le cahier des charges est très strict. Les Affaires immobilières de la Gendarmerie participeront toutes les semaines aux réunions de chantier avec l’équipe du Maître d’œuvre Sébastien Chevallier et le Directeur des services techniques Alexandre Pereira. »

Avant que tous ne se quittent, Marc Sanchez a offert aux deux représentantes de l’État le livre : « Lavelanet… Une histoire au fil du temps » édité par la municipalité et a glissé à Chantal Mauchet : « une autre page de l’histoire de Lavelanet s’ouvre aujourd’hui, une histoire que nous écrirons ensemble Madame la Préfète. »

ajouter votre commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Code de vérification ANTISPAM * Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

To Top