Ariège sorties

Théâtrales en Couserans – 8, 9 et 10 novembre

Le Festival les Théâtrales en Couserans fête cette année ses 25 ans. Il se déroule désormais sur 3 mois pour donner l’opportunité au public de venir plusieurs fois aux différents spectacles de la programmation.

En novembre, 3 spectacles ont lieu pour le tout public : 

Le jeudi 8 à 20h30 à Saint-Girons, salle Max Linder : Comédie, sur un air de Molière. 

Le concert est abordé en miroir des œuvres de ce siècle, et revisite les écrits de Molière (Les Femmes Savantes, Dom Juan…) ainsi que des compositions de ses contemporains, comme Psyché de Lully, une sonate de Corelli ou Cold Song de Purcell. Les musiciens mêlent des compositions de Jean-Paul Raffit, en écho à la puissance originelle des œuvres de l’époque du Roi Soleil.

Les couleurs musicales oscillent entre le baroque et la pop grâce aux différents timbres de l’ensemble (violoncelle, flûte traversière, guitare électrique, voix et effets). Le quartette tisse des fils entre le sens et l’imaginaire pour créer un répertoire en hommage à l’esprit Un voyage fantastique aux origines du monde s’inspirant de différents mythes ou récits de la cosmogonie inuit. Spectacle narratif, visuel et sonore, où s’entremêlent théâtre, conte, graphisme et images animées projetées, jeux d’ombres, objets et masque lumineux, musique et chant de gorge…

Le vendredi 9 à 21h00 à Castillon-en-Couserans, salle du FAC : Imara, au tout début du monde

Une plongée dans les différentes étapes de la création du monde, s’inspirant de différents mythes ou récits de la cosmogonie inuit. Souvent violents et sanglants, ils témoignent des conditions précaires de la vie traditionnelle dans le Grand Nord. Certaines histoires sont également pleine d’humour – trait caractéristique de la culture inuit.

Le samedi 10 à 19h00 à Rimont, salle Combelongue : La Mort Sûre

La Mort… elle en a refroidi plus d’un !

Féru de lettres, un vampire pince sans rire nous convie, dans un bain de flammes et desang, à célébrer notre mort à venir… jusqu’à ce que vie s’ensuive !
Dans une ambiance burlesco-lugubre, il déclame, danse, joue, découpe, jongle, enflamme, illusionne…

Ce clown mort-vivant, maladroit face à la mort, livre son expérience singulière dansl’occulte, l’insolite et le fantastique.
A grand renfort de poésie macabre, oxymores de rire et autres illusions phénoménales, lePetit Théâtre d’Outre-Tombe revisite le folklore de l’Au-delà.

De l’humour noir Grand Guignol pour futurs squelettes!

De Rilke à Nietzsche, en passant par Chateaubriand et Baudelaire, Le Petit Théâtre d’Outre- Tombe s’est plongé à corps perdu « dans la poésie vénéneuse des grands auteurs des siècles passés ». Avec délice, il nous plonge dans le folklore de la mort et dédramatise notre finitude en se jouant des peurs ancestrales.

www.theatrales-couserans.fr

ajouter votre commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Code de vérification ANTISPAM * Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

To Top