Ariège sorties

3ème session du Festival des Théâtrales en Couserans en décembre

Après une suite de spectacles en octobre et novembre, les Théâtrales en Couserans présenteront 2 spectacles tout public auront lieu dans le Couserans :

Le Doux Parfum des Temps à Venir. Le jeudi 6 décembre à 21h00 à Massat, salle polyvalente. « Le doux parfum des temps à venir » est un texte de Lyonel Trouillot qui relate les dernières volontés et les ultimes conseils d’une mère à sa fille. La mère est une femme au destin tragique, marquée par la violence et la honte, mais qui a su préserver sa liberté, malgré le joug de la société, et qui a pris son destin en main.

Il est question de passage, de transmission. Que laisse t-on à ses descendants et qu’a t-on retenu de ce qui nous a été légué? La mère défait petit à petit l’écheveau des belles histoires qu’elle a inventées pour sa fille dans sa petite enfance afin de la mettre à l’abri des violences du monde, lui permettre de grandir, d’être plus forte et d’aimer la vie. Il est donc également question du thème de la vérité.

Equipe artistique : Gilles Fossier, mise en scène et éclairage / Claudia Flammin, chorégraphie et danse / Nade Christel, jeu / Pape Amath N’Diaye, guitare et chant

Soutiens de la Mairie de Toulouse, le Conseil Départemental de la Haute-Garonne, la Mairie de Villeneuve Tolosane, Les Bazis-Arts vivants en Couserans et l’Estive, scène nationale de Foix et de l’Ariège.

Une Nuit de Grenade. Le vendredi 7 décembre à 21h00 à Oust, MJC.

Grenade, 18 août 1936. La guerre civile fait rage. Les phalangistes nationalistes et la junte militaire à la solde de Franco exercent une répression incroyable. Le poète Federico Garcia Lorca a été arrêté. Dans ce contexte, François Henri Soulié imagine une rencontre captivante entre le célèbre compositeur Manuel de Falla, venu demander la libération de son ami Lorca, et le Gouverneur Civil José Valdès-Guzman, qui détient le pouvoir de vie ou de mort sur la ville. Une confrontation remarquablement écrite entre le tyran dédié à sa cause militaire, qui se déleste des tracas de l’intelligence et de la stérilité de la pensée, et l’artiste attaché à la fonction sacrée et à la beauté libre de l’art.

Cette adaptation fait entendre toute l’humanité et l’universalité de l’antagonisme entre dictature et culture.

Equipe artistique : Jean-Claude Falet, metteur en scène / François Clavier, jeu / Mathias Maréchal, jeu / Mathieu Boulet, jeu / Jean-Claude Fall, lumières / Cédric Poulicard, régie générale, bande son et vidéo / Xavier Bravin, régisseur / Nathalie Desbruères, décors / Marie Delphin, costumes

– le jeudi 6 décembre à 21h00 à Massat (salle polyvalente) : « Le Doux Parfum des Temps à Venir », sera joué par la Compagnie Antidote.

– Le vendredi 7 décembre à 21h00 à Oust (MJC) : « Une Nuit de Grenade » sera joué par le Théâtre Label Etoile. Une coproduction Théâtrales en Couserans & ADECC (agence de développement de l’économie culturelle en Couserans) / Représentation accueillie avec le soutien de l’OARA.

Les tarifs : 10 € plein tarif / 7 € tarif solidaire / 5 € carte réduc’09

ajouter votre commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

To Top