Les ariégeois conquièrent le Monde

Christian Pariot lance un appel pour une Licence de musique au Bénin

Christian Pariot, chef de Choeur de l’Estelas et de Voces intimae a créé en 2012 L’Institut régional de musique et de chant choral Bénin-Togo, il est aujourd’hui à la recherche de financements  pour que l’institut puisse obtenir la licence de musique.

L’Institut régional de musique et de chant choral Bénin-Togo a été créé en 2012 à Cotonou par Abel Dossoumou, Simon Dedji, Boniface Sagbohan et Christian Pariot. Cette école, unique au Bénin, a pour but de former les maîtres de choeur et de développer la recherche ethnomusicologique. Elle jouit aujourd’hui d’une grande notoriété comme en témoigne la réussite des trois Master class qui se sont déroulées ces derniers mois à Dassa, Lokossa et, tout récemment, à Porto Novo, auxquels  ont participé plus de 150 maîtres de choeur venus de tout le pays. 

C’est dans ce contexte favorable que nous avons déposé la demande d’accréditation de la licence de musique, qui contribuera au rayonnement de l’école dans la sous-région et profitera aux professeurs qui enseignent la musique dans les écoles, les collèges et les lycées et qui, ainsi diplômés, pourront prétendre à une substantielle augmentation de leur traitement.

Mais, si la signature ministérielle est acquise, il nous faut, avant que la plume ne soit trempée dans l’encrier, verser la somme conséquente de 3 millions de francs cfa, soit à peu près 4.500 euros.

Voilà pourquoi nous lançons un appel pour tenter de réunir cette somme dans les mois qui viennent et je vous remercie par avance de l’aide que vous pourrez nous apporter. Je précise que les chèques sont à libeller à l’ordre de l’IMC (Institut de musique chorale, compte Crédit agricole 04823117000) et à adresser 2 chemin de Lassalle, 09160, Prat-Bonrepaux.

ajouter votre commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

To Top