Education

Lavelanet : Inauguration du centre de loisirs Jean Jaurès

L’ancienne école Jean Jaurès de Lavelanet accueille désormais, au cœur de la ville, les enfants des centres de loisirs maternel et primaire. Une transmission intergénérationnelle, un lieu de rencontre pour faire et créer du lien.

Mercredi 5 décembre, le centre de loisirs Jean Jaurès a donc été inauguré en présence de Jean-Luc Duret inspecteur d’académie, Alexandre Junier inspecteur Jeunesse et Sports à la DDCSPP (Direction départementale de la cohésion sociale et de la protection des populations), Jessica Miquel Conseillère départementale, parents et élus Lavelanétiens. Construite dans les années 1960, sous la mandature de Monsieur Delmas, l’ancienne école Jean Jaurès a fait peau neuve afin de coller au plus près de sa mission, celle d’un service public à destination des enfants de la ville.

Dans le cadre de la restructuration des écoles entreprise voilà plus de deux ans, des réaménagements ont été nécessaires sur l’ensemble des écoles. Ainsi, après de gros travaux réalisés en 2017 et 2018 pour un coût total de 76.000€ HT.

 L’ex-école maternelle Jean-Jaurès accueille désormais le centre de loisirs maternel et primaire – ces derniers étant jusqu’ici logés dans des locaux de l’école George Sand pour les petits et des bâtiments en préfabriqués voués à la démolition pour les primaires.

Ces locaux, géographiquement très bien situés en centre-ville, ont reçu des avis favorables émanant des services compétents en la matière : de la préfecture via la direction départementale de la cohésion sociale et de la protection des populations, du Conseil Départemental via la PMI. Des entreprises locales (OCBAT – MARIERO, Bertrand Mickaël, Pibouleau, SPIDECO), ont remplacé les vieux planchers, procédé à l’isolation thermique, installé des sanitaires, remis aux normes l’accessibilité pour personnes à mobilité réduite, peint…

Les techniciens municipaux ont refait l’électricité et sont intervenus sur des travaux de finition. Ainsi, on a redonné vie à un bâtiment qui devait fermer. Cela permettant d’accueillir les enfants dans un bâtiment ancien qui a du cachet, en centre-bourg, proche de la médiathèque, de la ludothèque, sans oublier pour les parents les commodités du parking à proximité.

Citoyenneté et autonomie sont développées ici
Ce centre de loisirs, maternel et primaire, est animé par une équipe de 12 animateurs et animatrices tous voués aux enfants qui le fréquentent. Les animateurs sont à l’écoute des enfants, et ils leur permettent de s’approprier leur temps de loisirs. Ils mettent en place des programmes d’activités qui prennent en compte les rythmes des enfants et correspondent aux attentes de ces derniers en matière de loisirs. « La mairie est fière de pouvoir s’appuyer sur leur professionnalisme et leurs compétences dans ce domaine socio-éducatif » a souligné le maire Marc Sanchez. Adjoint en charge du scolaire et de l’enfance jeunesse, Jacky Roy a indiqué : « Je tiens à remercier les parents pour la confiance que vous apportez à chaque animateur tout au long de l’année, quel que soit le dispositif qu’ils animent (centre de loisirs, ALAE, CLAS, séjours, etc.) ; à remercier toute l’équipe éducative qui œuvre dans ces lieux, tous les animateurs, les animateurs référents, la directrice adjointe du pôle enfance, la directrice du pôle enfance, l’agent en charge du secrétariat, les agents d’entretien, les services techniques, la Directrice Générale des Services pour le suivi des dossiers jusqu’à sa réalisation, l’agent en charge du pilotage du service enfance jeunesse ».

Jean-Luc Duret s’est dit « séduit par le lieu. Ce lieu qui était une école garde sa vocation d’accueillir des enfants. » Propos relayés par Alexandre Junier qui a fréquenté cette ancienne école, heureux que la mairie ait gardé le nom de Jean Jaurès, « un symbole dans ce lieu d’innovation. »

ajouter votre commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

To Top