Mon métier en Ariège

Pigeons de concours : Rencontre avec un champion ariégeois « Mondain »

Mardi dernier nous avons rencontré Rémi Laffont qui est devenu il y a quelques jours champion de France d’élevage de pigeon 2018 (colombophile). Remi élève et sélectionne ses pigeons depuis de nombreuses années une passion qui l’amène un peu partout en France.

Depuis tout jeune Rémi s’occupe de pigeons, une passion qu’il développe grâce à son grand père. En 2008 suite à la mort de son grand père, il reprend le flambeau.

Il décide de reprendre ses pigeons afin de les élever. Pour le consoler son père lui construit une volaillère pour qu’il puisse s’en occuper chez lui.

Durant l’année qui suit la mort de son grand père il va au championnat de France pour voir les pigeons qui y sont exposés, à cette occasion il tombe amoureux des pigeons Mondains et décide de concourir. Pour y parvenir, il a du se créer des souches et y consacrer beaucoup de temps.

Rémi ne veut pas trop faire d’expositions et de concours ; il en fait un à deux par an à cause du risque de maladie et des perturbations que cela provoque chez les pigeons (stress, maladies, …) « Je me concentre essentiellement sur les championnats de France » nous précise Rémi.

En 2013, il décide de commencer à exposer. C’est à partir de 2014 qu’il commence à être sur le tableau des finalistes.

« Les pigeons sont des animaux très curieux mais pas très sages» précise Rémi. Les couples de pigeons ne se forment pas par affinité mais par génétique  « Tous les mâles que l’on accouple avec une femelle blanche donneront des papillonnés ». Les pigeons qu’il utilise pour les expositions ne volent pas et ne font pas mal. Toute la saison les pigeons vivent dans des box.

Un peu de génétique

Selon les critères de la race, les pigeons blancs doivent avoir les yeux noirs. Les pigeons jaunes se font souvent confondre avec des pigeons de couleur chamois. La particularité des Texans (une race particulière), c’est qu’ils sont « autosexables ». Le chamois doit être travaillé avec des rouges ou des jaunes et ces derniers peuvent être travaillés ensemble. On peut mettre un mâle rouge et une femelle jaune ensemble mais les petits seront rouges et porteurs de jaunes alors que si on met un mâle jaune et une femelle rouge les petits seront autosexables. Si c’est un mâle, il naitra rouge et si c’est une femelle elle naitra jaune. Les plus beaux pigeons mâles seront toujours les blancs.

Bref, vous le comprendrez c’est une affaire de « Pro » et de passionné comme l’est Rémi !

Le palmarès de Rémi Laffont :

2014 : 4ème au championnat de France en mâle rouge.

2015 : triple champion de France en mâle rouge, femelle rouge et mâle jaune.

2016 : vice champion de France mâle jaune et 4ème mâle blanc.

En 2017 il n’a pas fait d’exposition, car il y avait une épidémie de « Circovirose ». (La Circovirose est une maladie chez les pigeons qui touche principalement les petits. )

2018 : champion de France en femelle rouge.

Article Co-écrit par Bastien Terré, étudiant en 3ème au Collège de Mirepoix, lors de son stage découverte.

ajouter votre commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

To Top