Ariège sorties

Foix : Conjurer la peur – 5 février

La danse décrit les images absentes de la fresque « des effets du bon et du mauvais gouvernement », les produit, les prolonge, interfère, dévie, ou délire.

La fresque « Des effets du bon et du mauvais gouvernement » qu’Ambrogio Lorenzetti a peinte dans le palais communal de Sienne en 1338, est un véritable programme politique qui s’étend sur trois longs murs peints.
Elle montre une urgence : si l’on veut maintenir la paix dans la république siennoise, il faut résister à la tyrannie qui menace, éteindre le brasier de la guerre qui rôde, et stimuler l’art de bien vivre ensemble. En d’autres termes : il faut conjurer la peur.

Le spectacle est justement écrit d’après Conjurer la peur, Sienne 1338 – Essai sur la force politique des images de l’historien Patrick Boucheron.
Partant de ce texte et de la fresque elle-même, Gaëlle Bourges y déploie une langue à danser ; elle nous relie à l’histoire des représentations en y plongeant physiquement afin de mesurer ce qu’il nous en reste.

Résister à la tyrannie, réapprendre le vivre ensemble, c’était à Sienne en 1338. Hier pour ainsi dire…

Mardi 5 février – 20h45

L’Estive scène nationale de Foix et de l’Ariège
accueil@lestive.com – 05.61.05.05.55 – 20 avenue du général de Gaulle 09000 FOIX
www.lestive.com

Crédit photo : © Danielle Voirin

ajouter votre commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

To Top