L'invité.e de la semaine

Norbert Meler, Invité.e de la semaine sur Azinat.com TV

Cette semaine nous recevons Norbert Meler, Maire de Foix et vice-président de la communauté d’agglomération Foix-Varilhes. Il nous parle de sa ville, des grands chantiers qui se sont terminés en 2018, des projets pour 2019-2020 et de l’actualité brulante de ces dernières semaines.

Foix à l’avantage d’être une ville préfecture avec tous les services qui incombent à son statut. Une ville de 10 000 habitants chargée d’histoire. Mais Foix est aussi et avant tout selon Norbert Meler « une ville de marché, où le centre ville est aussi important que les faubourgs et les petits villages attenants » c’est ainsi qu’une politique municipale doit prendre en compte ces deux facettes. Bilan pour 2018 ? Deux grands chantiers s’achèvent avec un la place du champs de Mars en centre ville et les travaux de voiries et d’aménagement sur le village de Labarre sur les « écarts ».

Pour Norbert Meler, les échéances électorales pèsent peu sur la ville et ses projets «Nous ne sommes là que pour la ville, les chantiers sont fait pour les habitants de Foix, avant j’avais une vie associative , après j’en aurais une autre, l’essentiel est de développer les projets pour ce petit territoire quoiqu’il arrive

Pour ce qui est de l’actualité, Norbert Meler trouve légitime comme beaucoup les revendications des « Gilets jaunes », revendications qu’il a senti bien avant 2018 alors confronté à des citoyens qui lui avouaient leur difficulté pour se déplacer et venir sur Foix à cause du carburant trop cher. Pour autant, le maire de Foix pense qu’il faut maintenant éviter de mettre de l’huile sur le feu et de permettre de retrouver une sérénité pour aller de l’avant pour améliorer les choses. « Ce qui m’a le plus gêné c’est parfois certaines réflexions qui sont venues des extrêmes qui d’ailleurs n’étaient pas les bien venus sur les Allées de Vilotte et qui m’ont rappelé des moments plus troubles de notre histoire »

Pour le futur et notamment l’année qui vient deux gros chantiers réalisés avec le conseil départemental pour l’un et l’agglomération pour l’autre feront la fierté de la ville : La troisième tranche du pôle Universitaire de Foix qui permet à plus de 430 étudiants de résider sur la ville et le « Pôle jeunesse collaboratif » qui va regrouper les services, aujourd’hui un peu éparpillés dans la ville,  au service de la jeunesse, l’insertion et du handicap. 

 

 

1 Comment

1 Comment

  1. Sauvage

    15 janvier 2019 at 10 h 38 min

    Bravo ! Vous pouvez être fières … une gouvernance humaine, une volonté participative, un discours cohérent. Je l’avais déjà dit et je confirme. C’est bon de revenir à Foix.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

To Top