Haute AriègeSocialUNEVilles et villages

Foix : Christine Téqui et Sylvie Feucher ont posé la première pierre du Pôle Social

Norbert Meler, Maire de Foix nous a convié ce mercredi 28 septembre au Futur Pôle Social, proche de la gare de Foix pour y déposer symboliquement la première pierre en présence de Christine Téqui, Présidente du Conseil Départemental, Sylvie Feucher, Préfète de l’Ariège, Pascal Canal, Conseillère Régionale ainsi que les représentants du Secours Populaire et de la Croix Rouge.

Suite à l’appel à projet lancé par la mairie, c’est le Cabinet architecture et paysage situé à Lavelanet qui l’a remporté. Ils ont eu l’importante responsabilité de faire de cet espace, un lieu de vie pensé pour eux, bienveillant et chaleureux.

Les locaux actuels du Secours Populaire et de l’accueil de jour Croix-Rouge ne facilitent pas le travail en commun des deux structures.

Le futur pôle social va permettre de recevoir dans un seul lieu, adapté et fonctionnel deux services essentiels en matière de cohésion sociale.

Les bureaux sont insuffisants pour recevoir les personnes en entretien individuel dans les meilleures conditions de confidentialité.

Le future pôle social va permettre de recevoir dans un seul lieu, adapté et fonctionnel, ces deux services essentiels en matière de cohésion sociale.

Le lieu choisi se situe à proximité du pôle d’échanges multimodal municipal de la Gare de Foix ce qui facilitera l’accès des publics quel que soit leur mode de déplacement.

De plus, ce nouveau Pôle va se situer à proximité immédiate de la nouvelle Epicerie Solidaire “Louis Lagarde”.

L’intervention envers les plus démunis sur Foix se répartit sur deux entités :

  • L’accueil de jour géré par la Croix Rouge
  • Le Secours populaire

Ces deux entités, bien que différentes dans leurs missions, ont développé une coopération étroite de par leur localisation commune.

Ce futur pôle social devrait voir le jour d’ici juillet 2023.

Les objectifs du projet 

Cet équipement permettra :

  • Réduction des inégalités sociales, prise en charges des personnes en grande difficulté
  • Coordination des associations intervenantes
  • Développement de la cohésion sociales et d’une meilleure prise en charge.

L’accueil de jour est un lieu fortement professionnalisé ou il est possible d’initier un accompagnement social par des travailleurs sociaux qui facilitent les démarches d’insertion et s’intègrent dans les dynamiques territoriales d’accès à l’hébergement et au logement.

Quelles que soit leur configuration, les équipes intervenant au sein des lieux d’accueil de jour poursuivent quatres missions principales :

  • Proposer un accueil individualisé, inconditionnel et respectant l’anonymat à toute personne qui en manifeste le besoin,
  • Aider la personne à retisser des liens sociaux à travers la participation à la vie de l’accueil de jour,
  • Aider la personne à se retrouver dans la dignité, notamment par le travail sur l’image de soi, le bien être, l’hygiène,
  • Favoriser la relance du projet de vie, faire émerger le désir d’insertion et permettre à chacun de retrouver l’accès à ses droits et devoirs notamment par la bonne orientation des personnes et lorsque des salariés sont présents, la mise en place d’un accompagnement social.

Résultats attendus

  • Renforcer la prise en charge des personnes marginalisées dès leur arrivée sur la ville
  • Renforcer la coordination des actions des associations humanitaires et de santé avec l’accueil de jour
  • Renforcer le rôle de l’accueil de jour
  • Améliorer la prise en charge et l’accès aux droits des personnes marginales
  • Permettre un accompagnement adapté des bénéficiaires des deux associations
  • Améliorer la qualité de la prise en charge des bénéficiaires et la complémentarité des actions
  • Améliorer des conditions d’accueil et disposer d’espaces supplémentaires permettant de développer des actions collectives, disposer d’un espace extérieur
  • Améliorer les conditions de travail
  • Renforcer le partenariat Accueil de jour / Secours Populaire et notamment avec un espace mutualisé permettant de développer des projets d’animation spécifiques
  • Développer des partenariats privilégiés pour l’accès aux droits : CPAM, CAF, Pôle emploi, MDPH, MSA, CARSAT, Préfecture et pourvoir proposer un accompagnement physiquement dans les démarches
  • Mettre en place un accès internet et informatique afin de faciliter le numérique.

Ce futur pôle social devrait voir le jour d’ici juillet 2023.

Votre opinion sur cet article ?

Génial !
0
Chouette
0
J'aime
0
Dubitatif
1

Tu pourrais aussi aimer

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Plus d’articles:Haute Ariège