L'invité.e de la semaine

Florence Rouch invité.e de la semaine sur Azinat.com TV

La présidente du SMECTOM du Plantaurel revient sur le plateau d’Azinat.com TV pour faire le bilan des actions engagées en 2018 et envisager les objectifs de 2019. La collecte et le renforcements des efforts sur le tri sont au programme, sinon gare au porte monnaie des ariégeois !

Florence Rouch rappelle les résultats sur les actions 2018 pour arriver à atteindre une réduction de 30% de production de déchets. Une des actions importante a été la mise en place des poubelles individuelles sur plusieurs communes et les premiers résultats commencent à se noter (Pamiers, Lavelanet, Villeneuve d’Olmes, Varilhes, ..)

L’ambition et l’objectif, on le rappelle est de réduire la production des déchets par l’accroissement du tri ; un transfert de la poubelle noire vers la poubelle jaune ! : un arrêté prefectoral impose en effet la limitation du stockage dans le centre d’enfouissement .

En terme de bilan, l’opération « Le Grand Défi » a permis de recruter 120 familles avec une opération sur des bacs tagués par des artistes et la sensibilisation des enfants et des familles ce qui construit le long terme.

Avec les mouvements sociaux, on a vu que l’intérêt des gens pour participer aux opérations de nettoyage comme le « Word Cleaning Day » avaient moins de succès que la mobilisation autour des ronds points, mais les 2 millions de signataires contre l’inaction de l’Etat en matière climatique est « rassurant ».

On rappelle que les mégots sont une des principales source de pollution des océans et que l’océan commence au caniveau dans les rues d’Ariège.

En 2019 suite au succès de l’appel à projet de l’ADEME, des équipes du SMECTOM vont faire que nous devons proposer une concertation éclairée des citoyens sur l’impact des solutions qui vont être mises en oeuvre sur la collecte. Nous allons également simplifier le geste de tri très prochainement : du moment que c’est du plastique on pourrait dans la poubelle de tri !

« L’enjeu c’est que l’on puisse garder le centre de tri en Ariège car des propositions font qu’il est possible qu’il y ait une réduction du nombre de centre de tri en Occitanie, nous avons oeuvré pour que ce plan régional de réduction ne puisse aboutir à cette limitation des centres de tri et nous avons réussi. »

Il faut atteindre nos objectifs de réduction de production de déchets, sinon nous allons chacun payer chacun un peu plus, c’est donc primordial ! Le combat n’est pas gagné d’avance mais on va pas lâcher !

ajouter votre commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

To Top