Actualités

L’État au soutien des éleveurs après la survenue d’un dérochement impliquant 46 brebis

Un dérochement de 46 brebis s’est produit dans la soirée du 22 août sur l’estive de Turguilla (commune d’Ustou).

Dès que le service de l’office national de la chasse et de la faune sauvage (ONCFS) a eu connaissance de ces faits, les agents se sont organisés pour se rendre dès ce matin sur le site, accompagnés d’un expert de la direction départementale des territoires (DDT), afin de réaliser le constat.

Bien que durement éprouvés, les éleveurs présents sur les lieux ont accueilli les agents de l’État avec respect et dignité.

Consciente de la perte subie par les trois éleveurs, investis au quotidien pour la constitution et l’amélioration de leur cheptel, la Préfète de l’Ariège tient à apporter son soutien aux éleveurs et à l’ensemble de la profession.

Si aucun élément permettant d’imputer le dérochement directement à l’ours n’a été relevé au cours de l’expertise malgré une enquête minutieuse, la procédure d’indemnisation correspondante sera mise en œuvre au regard de la présence avérée de l’ours sur ce secteur depuis le début de la saison.

La représentante de l’État assure les éleveurs, en lien avec le Préfet coordonnateur de massif, de l’accompagnement et de la disponibilité de ses services à leurs côtés pour les accompagner et les aider à poursuivre leur activité dans le cadre de la feuille de route « Pastoralisme et ours ».
Elle tient à remercier les agents de l’ONCFS et de la DDT pour leur réactivité et leur engagement.

Sans attendre, un travail a été engagé auprès des membres du groupement pastoral, à l’issue de l’expertise, afin d’étudier les mesures susceptibles d’être mises en œuvre rapidement afin de les accompagner jusqu’à la fin de la saison.

Préfecture de l’Ariège

ajouter votre commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

To Top